Samedi 10 septembre dernier, l’As Otohô avait sa première sortie, pour le match aller en tour préliminaire de la Ligue des champions de la Caf (Confédération africaine de football), contre l’équipe sud-africaine de Cape-Town city. Les Congolais ont simplement raté leur sortie, en se faisant battre par 2 buts à 0. Un score lourd qui risque de compromettre les chances de qualification des hommes du D.g Maixent Raoul Ominga.

Le représentant congolais à la Ligue des champions de la Caf, l’As Otohô, qui a fait le déplacement de l’Afrique du Sud, pour sa première sortie en match aller, a plié l’échine. Pourtant, au cours de la rencontre, les Congolais se sont bien comportés à la première période, ou ils étaient à égalité avec leurs adversaires, à 0 buts partout.
Revenus des vestiaires, les poulains de l’entraineur Julien Met n’ont pas résisté à la fougue de l’attaque sud-africaine. A la 51ème minute, par inattention de la défense, Taahir Goedeman a inscrit le premier but sud-africain, avant d’encaisser le deuxième à la 60ème minute, par l’entremise de Mark Van Heerden. On a suivi après que les Congolais étaient acculés et risquaient même d’encaisser un troisième but qu’ils ont néanmoins évité.
Jusqu’à la fin de la rencontre, plus rien n’a été marqué. Mais, les deux buts encaissés mettent en danger l’As Otohô qui doit multiplier ses efforts, pour éviter l’élimination devant son propre public, à Brazzaville, pour le match retour, dimanche 18 septembre, au Stade Alphonse Massamba-Débat. Il est clair que les Congolais sont condamnés à gagner ce match par un large score, s’ils veulent arracher leur qualification. Ce n’est pas impossible. Mais, un tel scénario n’est pas courant pour le football congolais. L’A.s Otohô va-t-elle faire une exception? Wait and see!

Luze Ernest BAKALA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici