L’Argentine est au sommet du football mondial, après une finale contre la France, époustouflante à deux rythmes: une première mi-temps où les Argentins croyaient l’affaire pliée, en menant 2 buts à 0 et une deuxième mi-temps où le suspense s’était profondément installé, après la fulgurante remontada française à 2 buts partout. Après les deux fois 15 minutes de prolongation où le score est monté à 3 buts partout, il a fallu l’épreuve des tirs au but, pour départager les deux grandes équipes portées par les mythiques numéros 10, Léo Messi, pour les Argentins, et Kylian Mbapé pour les Français. 4 tirs à 2 et les Argentins ont littéralement explosé de joie! C’était compliqué pour eux, mais ils y sont parvenus.

La 22éme édition de la Coupe du monde de football Qatar 2022 a pris fin avec la finale Argentine/France du dimanche 18 décembre 2022, au Stade emblématique de Lusail (80 mille places), au Qatar. Avant cela, le samedi 17 décembre, il y a eu la petite finale entre la Croatie et le Maroc, la première équipe africaine à arriver historiquement à ce niveau de compétition, suscitant ainsi l’espoir de tout un continent. Mais, les Marocains se sont inclinés (2-1).
La finale entre l’Argentine et la France a tenu ses promesses. C’était un match ontologique, qui rentre dans les annales du football mondial. Comme à l’époque du roi Pelé. Elle a commencé sur les chapeaux de roue pour l’Argentine qui, dès la 23ème minute, a ouvert le score par son joueur vedette, Lionel Messi, qui s’est donné corps et âme pour offrir la coupe en jeu à son pays qui l’attendait avec une ferveur éblouissante. En effet, tout un pays bouillonnait à l’unisson, pour arracher le trophée mondial. A la 36ème minute, Angel Di Maria faisait plier l’affaire. En tout cas, sur la première période, les Français n’ont pas fait douter leurs adversaires. Ce qui a même révolté leurs supporters! A la mi-temps, les Argentins étaient sûrs que la coupe était déjà Buenos Aires.
Mais, c’était sans compter avec la magie du dieu français, Mbapé, le prince de Pelé, venu des terres lointaines d’Afrique (Algérie, Cameroun) et élevé dans le génie gaulois. Endormir l’adversaire dans son assurance de gagner, voilà son tour de magie. Lorsqu’il se réveille, il brise les rêves. Après le retour des vestiaires, la France rentrée galvanisée sur le terrain, a changé la physionomie du match, en réduisant le score à la 80ème minute, puis en égalisant à la 81ème. L’incroyable remontada française a époustouflé les Argentins qui voyaient que la coupe semblait prendre la direction de Paris. La fin du temps réglementaire est intervenue par le score de 2 buts partout. A la prolongation, Lionel Messi s’est dépensé comme le meilleur joueur du monde, pour redonner l’avantage à son pays, à la 109ème minute. Les Argentins étaient de nouveau dans l’apothéose. Mais, l’inarrêtable dieu français a répondu à son tour, en égalisant à la 118ème minute, sur pénalty.
Seulement, à l’épreuve des tirs aux buts, les Argentins ont été plus adroits que les Français, en inscrivant les 4 tirs sans manquer, tandis que les Français ont manqué 2. Décidément, la chance n’était pas de leur côté.
L’Argentine, championne du monde 2022! La France, vice-championne, n’a pas démérité et au contraire, elle a démontré qu’elle est un pays très ambitieux, qui court désormais, avec beaucoup d’atouts, à une prochaine victoire mondiale. Bonne fête de la Coupe du monde aux Argentins!

Luze Ernest BAKALA

Classement des quatre premiers pays de la Coupe du monde Qatar 2022
– 1er Argentine: médailles d’or, trophée et 42 millions d’euros;
– 2ème France: médailles d’argent et 35 millions d’euros;
– 3ème Croatie: médailles de bronze et 27 millions d’euros;
– 4ème Maroc: 25 millions d’euro.
Les 8 pays sur 200 que compte la Fifa (Fédération internationale de football association) qui ont déjà remporté la coupe du monde:
– Brésil: 5 fois (1958, 1962, 1970, 1994 et 2002);
– Italie: 4 fois (1934, 1938, 1982 et 2006);
– Allemagne: 4 fois (1954, 1974, 1990 et 2014);
– Argentine: 3 fois (1978, 1986 et 2022);
– Uruguay: 2 fois (1930 et 1950);
– France: 2 fois (1998 et 2018);
– Angleterre: 1 fois (1966);
– Espagne: 1 fois (2010).