Suite aux résolutions de l’assemblée générale mixte réunie en date du 7 février 2022, la S.c.g-Ré (Société commerciale gabonaise de réassurance) a approuvé le principe de mobilisation de ressources financières à travers une émission d’actions nouvelles par appel public à l’épargne, sur le marché financier d’Afrique centrale, pour un montant global de 500 millions de francs Cfa, destiné à financer l’expansion de ses activités au-delà du territoire gabonais, conformément à son plan stratégique et de développement. Le lancement de cette opération d’appel public à l’épargne a eu lieu lundi 7 novembre 2022, à l’Hôtel Grancastel, sous le patronage du Dr Andrew Gwodog, administrateur-directeur général de la S.c.g-Ré, en présence du monde de la finance et des journalistes.

Afin d’assurer la mobilisation effective de cette somme sur le marché sous-régional, la S.c.g-Ré a sollicité les services de la société A.b.s (Africa bright securities) en qualité d’arrangeur et chef de file de l’opération. Celle-ci était représentée à la cérémonie de lancement de l’appel public à l’épargne par son directeur général adjoint, Yves Ntchoumou.
Il faut signaler que l’émission d’actions nouvelles par appel public à l’épargne de la S.c.g-Ré s’inscrit dans le cadre de la poursuite du Plan stratégique et de développement de l’entreprise mis à jour en 2022, pour l’adapter à la période 2022-2027, conformément aux évolutions du marché national et international de l’assurance et aux performances réalisés à ce jour.
Ce plan s’articule autour de dix axes, entre autres: l’équilibre entre croissance, rentabilité et solvabilité: la politique de croissance de l’entreprise ne doit pas se faire au détriment de la rentabilité et de la solvabilité; le renforcement du capital social et des fonds propres: il doit répondre aux exigences communautaires, aux ambitions des actionnaires, à la nature des risques souscrits, aux contraintes d’ordre concurrentiel et aux besoins en fonds de roulement; la politique de souscription: elle vise à faire de la société le premier réassureur de la zone Cemac et un fournisseur de valeur ajoutée à ses partenaires.
Au cours de la période de souscription, un état récapitulatif des souscriptions enregistrées dans la journée sera préparé par la société A.b.s. Si aucune souscription n’est enregistrée pendant la journée, l’état des souscriptions devra être établi avec la mention «néant». A la clôture de la période de souscription, le chef de file devra établir un état récapitulatif définitif, détaillé et consolidé des souscriptions reçues. L’allocation sera centralisée au niveau du chef de file, à qui reviendra la responsabilité de procéder auxdites allocations initiales et selon le strict respect des règles d’allocation spécifiées. Le non-respect des règles d’allocution pourra entraîner l’annulation des souscriptions concernées.
Créée en 2012 à l’initiative de l’Etat gabonais et des compagnies d’assurances présentes au Gabon, la S.c.g-Ré est une illustration du partenariat public-privé s’inscrivant dans le cadre du Plan stratégique Gabon émergeant, à travers son pilier «Gabon des services».

Chrysostome
FOUCK ZONZEKA