Pendant les élections législatives et locales qui viennent de se tenir dans le pays, la Circonscription de Mouyondzi, dans le Département de la Bouénza, a cristallisé l’attention, en raison du duel entre deux candidates, Claudine Munari (opposition) et Jacqueline Lydia Mikolo (Majorité). Après la publication, mardi 2 août 2022, des résultats du deuxième tour, l’opposante a remporté l’élection dans cette circonscription. Son adversaire l’a félicitée et voici l’intégralité de son message.

«Les résultats issus du deuxième tour de l’élection législative sont désormais officiels. Le suffrage universel est notre loi, sa décision s’impose à tous. Ma grande sœur, la présidente du M.u.s.t, Mme Claudine Munari Mabondzot, est déclarée vainqueur. Je réitère les sincères félicitations que je viens de lui adresser, ce soir, au téléphone. Je souhaite à la députée nouvellement élue de notre circonscription unique de Mouyondzi, d’accomplir sa mission avec succès, en préservant ce qui fait l’essentiel de notre Mouyondzi commun: «Mbong’ baatu» !
Je remercie les Mouyondziens et les Mouyondziennes, en général, et la jeunesse, en particulier, qui, en comptant sur le P.c.t et sur ma modeste personne, ont réalisé le plus grand rassemblement de notre histoire sur nos idéaux. Je mesure le poids des émotions négatives que vous allez partager à la dimension de l’espoir suscité par ma candidature. Je vous demande de garder foi en l’avenir et dans la cause que nous servons. Grace à vous, une nouvelle ère s’ouvre pour notre localité. Un sage a dit: «L’échec n’existe pas, soit on gagne, soit on apprend» (Nelson Mandela).
Cette formidable synergie des militants et des sympathisants du P.c.t, des partis et associations alliés, et de nos amis et parents d’horizons divers qui se sont mobilisés dans cette bataille, ne peut demeurer comme une poignée de main sans lendemain. Nous devons continuer à donner une belle image de Mouyondzi, du district à la communauté urbaine. Une localité de Mouyondzi rayonnante, une Mouyondzi qui prône la paix, une Mouyondzi démocratique, une Mouyondzi accueillante et ouverte à tous, une Mouyondzi qui travaille et qui ne baisse pas la tête. Notre mission, notre rôle, notre idéal doit être la grandeur de Mouyondzi, de la Bouenza et du Congo. Soyons donc dignes, soyons mouyondziens.
C’est pourquoi je vous demande de rester unis et de partager ma résolution à continuer d’œuvrer auprès de tous ceux qui souhaitent le développement de Mouyondzi. Mouyondzi d’abord! Ensemble, poursuivons la marche».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici