22.1 C
Brazzaville
lun 28 novembre 2022
spot_img
AccueilActualitéVisite du Premier ministre dans les chantiers et installations sportives de Brazzaville...

Visite du Premier ministre dans les chantiers et installations sportives de Brazzaville : Collinet Makosso promet la reprise des rencontres internationales dans la capitale

Dans le souci de se rendre compte de l’état dans lequel se trouve certains édifices publics à Brazzaville, le Premier ministre chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso, a effectué, vendredi 6 mai 2022, une tournée qui l’a conduit à visiter tour-à-tour, les chantiers de Mpila et les installations sportives en réhabilitation à Brazzaville. Il a promis que les rencontres sportives internationales vont de nouveau reprendre dans la capitale, après le début des travaux de réhabilitation du Stade Président Alphonse Massamba-Débat.

Accompagné de Jean-Jacques Bouya, ministre de l’aménagement du territoire, des infrastructures et de l’entretien routier, et Hugues Ngouelondele, ministre de la jeunesse et des sports, de l’éducation civique, de la formation qualifiante et de l’emploie, et par les membres de son cabinet, Anatole Collinet Makosso a visité deux catégories d’édifices.

Anatole Collinet Makosso repondant aux questions de la presse
Anatole Collinet Makosso repondant aux questions de la presse

D’abord, les Tours jumelles, le Mall de Brazzaville, le musée national et les logements sociaux en construction au quartier Mpila. «Ça va être un des plus grands centres d’affaires d’Afrique centrale qui va booster la création des entreprises, qui va booster effectivement l’activité touristique, l’activité entrepreneuriale dans notre pays», a-t-il indiqué, parlant des tours jumelles et du plus grand mall de la ville. Quant aux logements sociaux, il a rassuré qu’ils seront, de manière imminente, «accessibles aux fonctionnaires moyens, dans les conditions qui sont définies et qui puissent permettre à tous nos cadres de pouvoir bénéficier de ces logements».

La deuxième catégorie d’édifices visités, ce sont les installations sportives actuellement en pleine réhabilitation. Il s’agit du Complexe sportif La Concorde de Kintélé, à la suite des actes de pillage et de vandalisme perpétrés par des inciviques, et du Stade Président Alphonse Massamba-Débat, à Diata, deux enceintes sportives déclassées par la C.a.f (Confédération africaine de football).

Le Premier ministre (-au-milieu) au stade de Kintélé
Le Premier ministre (-au-milieu) au stade de Kintélé

Le Complexe sportif La Concorde, à Kintélé, a constitué la troisième étape de la tournée du Premier ministre et sa délégation. Accueilli par l’administrateure-maire de Kintélé, Mme Stelle Mensha Sassou-Nguesso, Anatolle Collinet Makosso a fait un constat amer de ce complexe qui a subi un long pillage qui l’a dépouillé de ses équipements techniques et de son mobilier. Bref, le triste tableau de ce pillage attribué aux éléments de la Force publique chargés d’assurer la sécurité de ces installations avait déjà été dressé lors de la visite du ministre Hugues Ngouélondélé, le 22 mars 2022. «Nous avons eu un beau Complexe sportif de Kintélé, avec toutes les installations y compris hotellières que nous avons dégradé par incivisme, par défaut de patriotisme. Il faut donc éviter que toutes ces infrastructures que nous allons bientôt mettre au service de la population subissent cet état de dégradation du fait du manque de patriotisme, de l’insouciance, de l’incivisme des cadres», a déclaré le Premier ministre.

«Depuis un moment, nous avons failli dans notre devoir d’entretien, de maintenance et de gestion de ces infrastructures. Ce qui fait que pour non usage, soit par négligence, les infrastructures se dégradent. Nous travaillons pour que ces infrastructures soient remises en ordre et réhabilités», a-t-il reconnu. «Le peuple congolais construit toutes ces infrastructures sur fonds propres. Mais, si nous devons construire de telles infrastructures pour que quelques temps plus tard, qu’elles se retrouvent dans la situation du Complexe sportif de La Concorde à Kintélé, il y a à se poser la question: que veulent les Congolais?», s’est-il interrogé.

Le Premier ministre reste, malgré tout, optimiste. «Nous sommes simplement en train de nous convaincre de ce que toutes les infrastructures sportives que le Président de la République avait bien voulu mettre à la disposition de la jeunesse congolaise et de la jeunesse africaine, selon sa vision, sont de nature à accueillir toutes les compétitions, comme cela a été le cas par le passé, comme cela a été le cas lorsque nous avons organisé les Jeux africains. Et c’est ce à quoi nous nous employons, pour que, très vite, les compétitions internationales aient lieu ici», a-t-il déclaré. De même, il a loué les avancées enregistrées par notre pays dans la modernisation et l’internationalisation de nos villes.

Roland KOULOUNGOU

 

AUTRES ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

derniers articles

Commentaire

MarkKag on