Sécurité civile

Un incendie spectaculaire a menacé de toucher les deux tours jumelles de Mpila

Parce que l’on ignore souvent la sécurité contre les risques d’incendie et le caractère inflammable de certains produits, le phénomène d’incendie menace de devenir un fléau qui vient s’ajouter aux malheurs qui accablent déjà les populations, avec le phénomène des inondations en cette période de saison de pluies.

Après l’incendie qui a ravagé trois boutiques sur l’Avenue de la Paix, à Moungali, jeudi 24 novembre dernier, un autre incendie s’est déclaré à peine lundi 5 décembre, au Port de Yoro, au quartier Mpila, au bord du Fleuve Congo. Malgré l’épaisse fumée impressionnante qu’on a vu s’élever de ce quartier et la panique provoquée au sein des populations, on a enregistré aucune perte en vie humaine. Cet incendie a fait plutôt des dégâts sur les baleinières et les taudis construits au bord du Fleuve Congo.

Selon des témoignages, l’incendie est parti d’une baleinière dont le moteur était en réparation au Port de Yoro, sur le Fleuve Congo, dans l’après-midi du lundi 5 décembre. Alors que la baleinière était chargée de bidons d’essence et de gasoil, les réparateurs, en toute ignorance, se sont permis à faire une soudure, on ne sait pas si c’était à l’aide de chalumeau à gaz ou une soudure à l’arc. Toujours est-il que cette imprudence a causé l’incendie de la baleinière.

Le gigantesque feu provoqué s’est vite répandu sur les baleinières voisines qui étaient aussi chargées, avant d’attaquer une barge chargée de planches et de réduire en cendres les taudis servant de restaurants et d’habitations de fortune au bord du fleuve, dégageant une épaisse fumée impressionnante et des flammes ravageuses. Les immeubles voisins, dont la résidence de l’homme d’affaires Paul Obambi et les deux tours jumelles de Mpila, etc, étaient menacés.

Les sapeurs-pompiers ont réussi à empêcher les flammes de progresser sur la berge. Paul Obambi leur avait autorisé à recharger leurs camions-citernes à partir de sa piscine. Ce qui a permis de contenir les flammes au niveau du fleuve où une dizaine de baleinières et une barge ont été endommagées. N’eut été l’intervention des sapeurs-pompiers qui ont mobilisé sept camions, les deux tours jumelles de Mpila que le gouvernement s’apprête à inaugurer auraient été à la merci des flammes. (Les vidéos ci-après montrent, sous différents angles, l’incendie qui s’est produit au Port de Yoro).

Urbain NZABANI