Le Premier ministre, chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso, a présidé, samedi 1er octobre 2022, l’ouverture officielle des résidences universitaires de l’U.d.s.n (Université Denis Sassou-Nguesso), à kintélé, au Nord de Brazzaville. La cérémonie a connu la présence de quelques membres du gouvernement, notamment la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et l’innovation technologique, Mme Delphine Edith Emmanuel Adouki, le ministre d’Etat Jean-Jacques Bouya, ministre de l’aménagement du territoire et de l’entretien routier, les ministres Denis Christel Sassou-Nguesso et Raymond Zéphirin Mboulou, d’Ange Antoine Abéna, président de l’Université Denis Sassou-Nguesso. A cela il faut ajouter les universitaires et un parterre d’étudiants de cette deuxième université publique du pays.
Pour la ministre Delphine Edith Emmanuel Adouki, le sens de cette activité ne peut être saisi que sous le prisme d’une trilogie. «Nous vivifions la vision du Président de la République… Il s’agit, en effet, de la vision d’une Université panafricaine construite sur la volonté de magnifier: la rigueur, l’excellence et les lumières… Cette jeunesse doit étudier dans de bonnes conditions. Et aux exigences pédagogiques s’ajoutent celles relatives à l’hébergement et à la restauration», a-t-elle souligné.

Une chambre en résidence universitaire.
Une chambre en résidence universitaire.

La ministre en charge de l’enseignement supérieur a profité de cette occasion pour rappeler que les étudiants habitant les campus de l’Université Marien Ngouabi, à l’instar de ceux de l’Université Denis Sassou-Nguesso connaîtront l’amélioration de leurs conditions d’hébergement. Elle a, dans la foulée, annoncé la réhabilitation prochaine de certains bâtiments des campus de l’Université Marien Ngouabi.
S’agissant de l’U.d.s.n, au moins 390 chambres complètement réhabilitées abriteront des étudiants, des chercheurs et des stagiaires. Chaque chambre a une capacité d’hébergement de trois personnes. Il s’agit de chambres climatisées, équipées de lits, garde-linges, bureaux, douches et toilettes modernes. «Des conditions idéales, pour exceller dans la formation», indique un étudiant de l’U.d.s.n.
Gloire Mpessa, porte-parole du collectif des étudiants de l’U.d.s.n a remercié les autorités politico-administratives pour l’accomplissement de la promesse faite il y a deux ans, celle d’offrir un cadre de vie décent aux apprenants. Il a reconnu qu’«à celui qu’on donne beaucoup, on demande aussi beaucoup. Nous promettons d’être à la hauteur de la devise de l’Université : rigueur, excellence, lumière». Rappelons que dans son mot de bienvenue, Mme Stella Mensah Sassou-Nguesso, députée-maire de Kintélé, a exhorté les bénéficiaires à maintenir la salubrité dans ces locaux.

Joseph MWISSI NKIENI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici