Après la tenue réussie des deux précédentes éditions, en 2021, la soirée «Afterwork business networking» organisée par l’Agence Odingui évents & consulting, spécialisée dans la communication et l’événementiel, et qui vise à promouvoir les petites, moyennes entreprises et l’artisanat, a réuni, vendredi 18 mars 2022, à l’Hôtel Olympic palace de Brazzaville, des responsables d’entreprises et des jeunes startups à l’occasion de la troisième édition placée sous le thème: «Transformation digitale, un atout pour nos entreprises». Cette rencontre est un moyen pour les entrepreneurs d’élargir leurs carnets d’adresses et saisir des opportunités d’affaires.

A l’issue de la soirée, la cérémonie était animée par la talentueuse slameuse congolaise, Katos Katos, en présence de Mme Splendide Lendongo, directrice générale de l’Agence Odingui events & consulting, Luc Missidimbazi, conseiller aux postes, télécommunications et au numérique du Premier ministre, du député ivoirien Innocent Youté, élu à Kouibly, en Côte d’Ivoire, et de plusieurs invités.

Les participants a la soirée Afterwork business et networking.
Les participants a la soirée Afterwork business et networking.

Dans un monde en perpétuel développement, le numérique est devenu un impératif dans la vie courante et un atout pour les entreprises qui doivent focaliser leurs objectifs sur la transformation digitale, pour mieux vendre leur image, biens et services aux consommateurs. Et donc, les rendez-vous organisés par l’Agence Odingui events & consulting constituent des opportunités pour les entrepreneurs d’élargir leurs carnets d’adresses et de prospecter des débouchés.
Selon Luc Missidimbazi, «la transformation digitale commence par une vision et une stratégie de l’entreprise. Ce n’est pas un luxe de digitaliser les services, mais plutôt une nécessité, au moment où le monde entier bascule vers un univers totalement virtuel». Toutefois, a-t-il poursuivi, «tant que nous n’allons pas avoir la maîtrise de la fabrication des données, nos entreprises ne seront jamais visibles et compétitives».
Par la suite, quelques managers de jeunes startups ont été invités à présenter au public leurs business. On peut citer la startup «Super phone», du député Innocent Youté qui, à l’occasion de son séjour de travail au Congo, a également rencontré le ministre congolais des postes et télécommunications électroniques, Léon-Juste Ibombo, pour lui faire part de son projet qui facilite les transactions financières de manière électronique et permet aux utilisateurs d’effectuer des tâches par la voix, selon la langue de leurs choix, y compris en langues locales.
Deux startups congolaises ont été présentées. Il s’agit de Fabb et Losace, dirigées respectivement par Atty Bayeba Abdias et Nicolas Kébi. La première est spécialisée dans la vente en ligne et en présentiel des billets de bus et la deuxième dans la fabrication des saucisses.
Par ailleurs, les participants ont eu l’opportunité d’échanger sur des projets à venir. «J’en ai profité pour parler de notre activité aux invités ici présents et avec qui on a pris contact et échanger. C’est une belle initiative qui permet de rencontrer des personnes avec qui on peut entreprendre un projet dans une activité future commune», a affirmé Nyota Charline, responsable des relations presse au Salon d’Osiane.
La troisième édition de la soirée «Afterwork business networking» est un pari gagné pour Mme Splendide Lendongo qui ne cache pas l’ambition de son agence de devenir une référence en la matière au Congo. «On veut être une agence de référence, accès sur le réseautage professionnels, pour accompagner les entreprises qui veulent rentrer en connexion avec d’autres startups, aussi bien au niveau national, tout comme à l’international», a-t-elle indiqué.

Roland
KOULOUNGOU