Les organisations de la société civile, qui ont collaboré au P.c.p.a (Programme concerté pluri-acteurs), ont mis en place, à l’issue d’un forum tenu du 22 au 23 avril 2022, à l’Hôtel Saint François de Paul, à Brazzaville, une nouvelle structure, le Réseau des dynamiques collectives du Congo, pour sauvegarder les acquis du P.c.p.a, programme qui s’achève définitivement le 30 juin 2022, au Congo. Ce forum s’est tenu sous le patronage de Yves Le Bars, président du Comité français pour la solidarité internationale, en présence de Mme Anne-Françoise Taisne, déléguée générale de ce comité, des membres du Comité de pilotage et du Bureau exécutif du P.c.p.a.Pendant le forum, les participants ont fait le bilan des forces et des faiblesses du P.c.p.a et défini le cadre global et la vision des enjeux de l’entité naissante, baptisée: Réseau des dynamiques collectives du Congo. La tenue du forum des dynamiques collectives a permis de faire le bilan des plans d’actions soutenus par le P.c.p.a et réalisés par le Gret, une organisation non-gouvernementale internationale de droit français, spécialisée dans le développement.
Des orientations ont été émises pendant le forum, pour accompagner les plans d’actions locaux, renforcer les organisations de la société civile, consolider les dynamiques collectives entre les organisations de la société civile, expérimenter les stratégies d’influence des politiques publiques et pérenniser les acquis du P.c.p.a.
Le Réseau des dynamiques collectives du Congo va s’appuyer sur la concertation et le dialogue, pour trouver des réponses aux enjeux du développement, qui a été le principe fondateur du P.c.p.a. Ce programme a travaillé sur le renforcement des capacités des organisations de la société civile, pour mieux dialoguer avec les pouvoirs publics et être reconnues comme actrices de développement.
A cette occasion, Yves Le bars a souhaité que la nouvelle structure prenne un bon envol. «Les choses importantes ont été dites et les travaux se terminent par une structure, une consolidation, donc un nouvel être, une organisation qui a des statuts et par la mise en place d’une gouvernance élue démocratiquement. Je sais qu’il y a beaucoup de travail, pour structurer les responsabilités qui doivent permettre à la fois d’aller à la rencontre des bailleurs de fonds et obtenir les appuis des personnes de bonne volonté qui peuvent apporter leur soutien. On espère que l’amitié que vous avez construite tous ensemble depuis 2008, année de création du P.c.p.a, a pris un nouvel envol aujourd’hui».
Au nom des membres du conseil élu de la nouvelle structure, Mme Anne-Marie Nzila a reconnu qu’il y a beaucoup de défis à relever et donc, l’engagement des membres et l’appui des partenaires vont être la clé de la réussite.
Pour sa part, Mme Anne-Françoise Taisne a souligné l’importance de l’aboutissement des résultats obtenus. «Vous avez vraiment réfléchi à la fin de ce programme concerté pluri-acteurs du Congo, pour tirer des acquis et de se projeter. Ce forum des dynamiques a été finalement une projection vers l’avenir, parce que finir un programme, c’est aussi ouvrir une nouvelle page», a-t-elle déclaré.
Enfin, Blanchard Ngouala, co-président du Comité de pilotage du P.c.p.a, mettant fin aux travaux, a déclaré: «Notre bébé est enfin là. Cela prouve que l’horizon est là. C’est un grand plaisir, mais aussi une très grande responsabilité dans le changement des comportements pour que chacun de nous donne le meilleur de lui-même. Désormais, on doit être optimiste». Bon vent au Réseau des dynamiques collectives du Congo!

Martin
BALOUATA-MALEKA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici