Sélectionner une page

Santé sportive : Pas de cas positif au coronavirus, chez ceux qui vont aux compétitions africaines

Santé sportive : Pas de cas positif au coronavirus, chez ceux qui vont aux compétitions africaines

Joueurs, staffs techniques, dirigeants sportifs des équipes engagées dans les compétitions internationales et responsables de la Fécofoot (Fédération congolaise de football) ont passé leurs tests de coronavirus mercredi 30 septembre 2020,au Centre médico-sportif de Brazzaville. Ils étaient, au total, 132 personnes ayant fait leurs tests. Les résultats sont satisfaisants, puisque tous les tests sont sortis négatifs au coronavirus. Il s’agit des équipes des Diables-Rouges A et A’ de football masculin, des Diables-Rouges dames U17, de l’Etoile du Congo et de l’As Otohô.

Comme exigé par le protocole sanitaire en vigueur, les joueurs, membres de staffs techniques et dirigeants sportifs des équipes qui participent aux compétitions africaines, à partir du mois de novembre prochain et qui ont repris les entraînements depuis le mercredi 7 octobre, ont passé leurs tests de coronavirus. Cette reprise est impérativement accompagnée du dépistage de chaque sportif.
«Juste après l’annonce du gouvernement autorisant la reprise des activités du football, il y a la Fédération congolaise de football qui avait déjà anticipé, en élaborant des kits de reprise. C’est d’ailleurs la seule fédération avec qui j’ai travaillé pour l’élaboration du kit de reprise. Du coup, après l’annonce, elle est venue auprès de nous et la priorité a été donnée aux équipes nationales A, A’ de football masculin, l’équipe de U17 dames et aux deux clubs, Etoile du Congo et As Otohô, qui vont participer aux compétitions africaines, à savoir: la Coupe d’Afrique des clubs champions et la Coupe de la Caf. Pendant ce temps, il y a l’équipe A des Diables-Rouges qui va jouer les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations et de la Coupe du monde, tandis que l’équipe de A’ ira jouer la phase finale du Chan et celle des dames. La priorité a été donnée à ces équipes qui rentrent en compétition. Il fallait qu’elles reprennent les entraînements le plus vite possible. C’est pour cela que nous avons organisé, le mercredi 30 septembre, les prélèvements pour passer les tests aux joueurs, aux staffs techniques, aux responsables de la Fécofoot et des clubs d’Etoile du Congo et As Otohô. Ces prélèvements ont été transmis au Laboratoire de santé public. Nous avons reçu les résultats de toutes ces analyses et cette semaine, logiquement, les entraînements vont reprendre», a confié le Dr Jean-Pierre Elenga, directeur de la médecine sportive et directeur du Centre médico-sportif.
Signalons que la date des prochains tests n’a pas encore été déterminée.

Luze Ernest BAKALA

Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 11 autres abonné·es de notre liste.
close
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 11 autres abonné·es de notre liste.

A propos de l'auteur

l'horizonafricain

L'horizon Africain, un journal d'information paraissant au Congo Brazzaville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

heure locale

25 novembre 2020, 14: 15

L’editorial de la redaction

IL NE FAUT PAS PÉNALISER LES GÉNÉRATIONS FUTURES

On a hérité de la période de vaches grasses, quand les budgets de l’Etat étaient excédentaires grâce à la manne pétrolière (2004 à 2014), des habitudes qui, aujourd’hui où l’on gère les vaches maigres, risquent de pénaliser les générations futures, en raison des ardoises qu’accumule l’Etat chaque année. On pourrait alors se retrouver en porte à faux avec le principe de l’équité intergénérationelle.

Lire la suite

Votre Publicité

Archives

Statistiques de notre site

  • 43
  • 30
  • 2 446
  • 6 296
  • 851
  • 653
  • 18 novembre 2020

Votre météo

booked.net