29.9 C
Brazzaville
sam 1 octobre 2022
spot_img
AccueilActualitéRoyaume-Uni : Après le décès d’Elizabeth II, une nouvelle ère s’est...

Royaume-Uni : Après le décès d’Elizabeth II, une nouvelle ère s’est ouverte avec Charles III

Elle incarnait la continuité et l’unité de la Nation britannique et du Royaume Uni depuis 70 ans, la Reine Elizabeth II, figure historique de la monarchie anglaise, s’est éteinte, jeudi 8 septembre 2022, dans son palais de Balmoral, en Ecosse, à l’âge de 96 ans. Après l’annonce de son décès, les hommages officiels se sont multipliés partout dans le monde, notamment sur le continent africain où quelques Chef d’Etat ont salué la mémoire d’une icône qui a su incarner son empire, d’une femme d’Etat aux grandes qualités humaines et au parcours exceptionnel.

Pour honorer la mémoire de la reine disparue, les autorités britanniques ont annoncé onze jours de deuil national. Son fils aîné, le Prince Charles (73 ans), a été proclamé Roi d’Angleterre et du Royaume-Uni (Angleterre, Ecosse, Pays de Galle et Irlande du Nord), et Chef de l’Eglise anglicane, le 10 septembre 2022, sous le nom de Charles III, devenant aussi Chef de 14 autres Etats dont l’Australie, le Canada et la Nouvelle-Zélande et du Commonwealth, une organisation intergouvernementale regroupant 56 Etats membres.

Le cercueil de la reine exposé dans la cathédrale Saint-James d’Edimbourg.
Le cercueil de la reine exposé dans la cathédrale Saint-James d’Edimbourg.

La Reine Elizabeth II, dont le mari, le Prince Philippe, est décédé l’année dernière, souffrait, selon le palais royal, «de problèmes de mobilité épisodique», depuis l’année dernière, la forçant ainsi à se retirer de presque tous ses engagements publics. Sa dernière prise de fonction officielle n’est survenue que le mardi 6 septembre, lorsqu’elle a nommé Liz Truss comme Premier ministre, le 15ème de son long règne. La mort du monarque attriste non seulement les Britanniques, mais également une bonne partie du monde.
En Afrique, des voix se sont élevées pour saluer la mémoire d’une femme d’Etat au parcours exceptionnel. Même s’il n’a pas manqué des voix discordantes. En effet, au concert des condoléances affluant du monde entier, une partie des Africains a exprimé de l’amertume sur la monarque et l’histoire coloniale de son pays.
Dans le cadre des hommages national, le cercueil de la Reine Elizabeth II a quitté Balmoral, dimanche 11 septembre, pour Edimbourg, la capitale de l’Ecosse, où il a été accueilli par une foule compacte lui rendant l’ultime hommage, avant d’être acheminé au Palais d’Holyroodhouse, la résidence royale écossaise. Le lendemain, le corps de la reine a été transféré en la cathédrale Saint-Gilles pour une cérémonie religieuse à laquelle ont prit part le Roi Charles III, la famille royale et des personnalités invitées. Par la suite, plusieurs anonymes se sont inclinés devant la dépouille de l’illustre disparu.
Le cercueil de la monarque a été rapatrié par avion, mardi 13 septembre dans la soirée, à Londres, où il est exposé, depuis mercredi, au Palais de Westminster, permettant ainsi au public de lui rendre l’ultime hommage jusqu’à la date de ses funérailles royales, prévues lundi 19 septembre. Plusieurs personnalités politico-administratives et publiques du monde sont attendues à l’ occasion de ses obsèques.
La Reine Elizabeth II est montée sur le trone après la mort de son père, le Roi Georges VI, le 6 février 1952, alors qu’elle n’avait que 25 ans. Elle est couronnée en juin de l’année suivante. C’était le premier couronnement télévisé qui laissait prévoir un nouveau monde dans lequel la vie de la famille royale allait être de plus en plus scrutée par les medias.
Elle était le 40ème monarque d’une lignée royale qui a suivi le roi normand, Guillaume le conquérant, qui revendiquait le trône d’Angleterre en 1066, après avoir vaincu le souverain anglo-saxon Harold II, à la bataille de Hasting. Elle était le monarque ayant régné le plus longtemps dans l’histoire de la monarchie britannique.

Roland KOULOUNGOU

AUTRES ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

derniers articles

Commentaire