22.2 C
Brazzaville
jeu 1 décembre 2022
spot_img
AccueilActualitéRD Congo : Des initiatives diplomatiques pour éteindre le feu à l’Est

RD Congo : Des initiatives diplomatiques pour éteindre le feu à l’Est

Face à la recrudescence des combats dans la Province du Nord-Kivu, à l’Est de la RD Congo, entre les rebelles du M23 qui occupent la zone de Rutshuru, et les F.a.r.d.c (Forces armées de la RD Congo), le Président angolais, Joao Lourenço, a pris son bâton de pèlerin la semaine dernière, pour tenter de résorber la crise diplomatique entre Kinshasa et Kigali. Les 11 et 12 novembre 2022, il s’est rendu à Kigali où il a rencontré le Président rwandais, Paul Kagame, puis à Kinshasa où il s’est entretenu avec le Président Félix Antoine Tshisekedi. Mais, aucune avancée n’a été enregistrée de cette initiative. C’est plutôt l’initiative diplomatique de la C.e.a (Communauté des Etats d’Afrique de l’Est) qui semble présenter des signes de progrès.

Depuis la reprise des combats dans la Province du Nord-Kivu, plusieurs initiatives diplomatiques ont été lancées au niveau sous-régional, pour apaiser les tensions entre la RD Congo et le Rwanda. Deux initiatives semblent bien progresser aujourd’hui. Il s’agit de celle de la C.e.a, qui avait pris la décision de déployer une force régionale dans l’Est de la RDC. C’est dans ce cadre que des soldats de l’armée kenyane sont arrivés samedi 12 novembre à Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu. Au total, ils seront 903 soldats kenyans à être déployés au Nord-Kivu, pour une durée initiale de six mois.
Par ailleurs, la C.e.a avait nommé l’ancien Président kényan, Uhuru Kenyatta, comme facilitateur pour la paix en RD Congo. En séjour à Kinshasa au début de cette semaine, celui-ci a appelé les groupes armés à l’Est de la RDC à «déposer les armes». Dimanche 13 novembre, la C.e.a a annoncé que «la prochaine session du dialogue de paix sur la situation dans l’est de la RDC est prévue pour commencer le 21 novembre à Nairobi», au Kenya.
L’autre initiative diplomatique est celle du Président angolais, Joao Lourenço, dans le cadre de la C.r.c.g.l (Conférence internationale sur la région des Grands-Lacs). Il tente de mettre en œuvre la feuille de route décidée à Luanda, au mois d’octobre dernier, par les trois Chefs d’Etat du Rwanda, de la RD Congo et de l’Angola. Cette feuille de route prévoit, entre autres, de réchauffer les relations diplomatiques entre la RD Congo et le Rwanda, «la cessation immédiate des hostilités et le retrait immédiat du M23 des positions occupées conformément au communiqué final de Nairobi», «la prévention des violations territoriales et la garantie du respect des engagements pris par les États de la C.i.r.g.l», et «la vérification des accusations réciproques de la RDC et du Rwanda». Pour l’instant, les combats font rage dans le Nord-Kivu, à une vingtaine de kilomètres de Goma, provoquant des flux de déplacés qui ont du mal à recevoir l’aide humanitaire.

Ralph Justin
OBILANGOULOU

AUTRES ARTICLES

derniers articles

Commentaire

Jeffreymes on
Davidtom on Football
CurtisMum on
Jeffreymes on Football
Davidtom on
Jeffreymes on
Davidtom on Football