24.2 C
Brazzaville
sam 3 décembre 2022
spot_img
AccueilActualitéQuatre projets d'O.n.gs financés cette année par l'Union européenne

Quatre projets d’O.n.gs financés cette année par l’Union européenne

Délégation de l’Union européenne au Congo

Cette année, quatre projets présentés par des O.n.gs ont été financés

Dans le cadre de son programme d’appui aux organisations de la société civile qui œuvrent dans des actions de développement, la délégation de l’Union européenne au Congo s’est engagée à financer, cette année, pour un coût total de 2 milliards de francs Cfa, quatre projets de développement présentés par des O.n.gs (Organisations non-gouvernementales) dont trois congolaises et une française. L’annonce a été faite mercredi 18 mai 2022, au cours d’une cérémonie dans les locaux de la délégation de l’Union européenne à Brazzaville, sous le patronage de l’ambassadeur Giacomo Durazzo, en présence des responsables des O.n.gs bénéficiaires.

Parmi les quatre O.n.gs bénéficiant, cette année, de l’appui financier de l’Union européenne, à la suite d’un appel à projet qui a mis en compétition 25 O.n.gs, trois sont congolaises: l’A.s.p.c (Association des spiritains du Congo) dont le projet vise l’amélioration des conditions de vie des enfants vulnérables, en rupture avec leurs familles; l’O.n.g C.c.o.d (Conseil de concertation des O.n.gs de développement) qui travaille pour une société civile crédible, capable de contribuer au développement social et à la croissance économique; de l’Espace Yaro, une O.n.g basée à Pointe-Noire et qui travaille pour le renforcement des pratiques culturelles et artistiques pour une meilleure inclusion citoyenne. Enfin, l’O.n.g française, Acted, est également bénéficiaire, en association avec une O.n.g congolaise, l’O.c.d.h (Observatoire congolais des droits de l’homme).

Photo de famille des responsables d'O.n.gs bénéficiaires de financement et des invités autour' de l'ambassadeur de l'Union européenne.
Photo de famille des responsables d’O.n.gs bénéficiaires de financement et des invités autour’ de l’ambassadeur de l’Union européenne.

Il s’agit, pour l’Union européenne, d’un événement majeur qui, chaque année, permet de partager un moment de reconnaissance avec les O.n.gs porteuses de ces actions si importantes pour le développement du Congo, a fait savoir le diplomate européen, Giacomo Durazzo, dans son mot de circonstance. «Depuis 2007, l’appui de l’Union européenne à la société civile se chiffre à environ 30 millions d’euros, soit 20 milliards de francs Cfa et les quatre nouveaux projets représentent un cofinancement européen de plus de 2 milliards de francs Cfa», a-t-il précisé. Il a, également, présenté les perspectifs de partenariat entre son institution et les O.n.gs. «Pour la période 2022-2025, les O.n.gs de la société civile resteront une priorité pour l’Union européenne, avec la reconduction du programme d’appui aux O.n.gs de la société civile, dans le cadre de la nouvelle architecture de financement de la coopération de l’Union européenne, notamment la mise en place d’un nouvel instrument de voisinage, de coopération et de développement internationale, appelé: l’Europe dans le monde», a-t-il indiqué.

Pour sa part, Aimé Blaise Nitoumbi a fait savoir que son ministère est disposé à collaborer avec les organisations non-gouvernementales à travers le département qu’il a la charge d’animer et qui a, en son sein, la Direction du partenariat avec les acteurs non-étatiques. Il a invité les O.n.gs à être de véritables actrices du développement, en proposant des idées pour construire ensemble notre pays.

Signalons qu’au cours de cette cérémonie, les parties prenantes ont plaidé pour la mise en place, au Congo, d’un espace de concertation entre l’Etat et la société civile. Un mécanisme de consultation collective thématique, pour faire entendre la voix de la société civile dans la gouvernance du pays. La cérémonie s’est déroulée en présence de la représentante de l’Unesco, Mme Marega Fatoumata, du représentant adjoint de l’Unicef, Lopez Andres, d’Aimé-Blaise Nitoumbi, directeur général du partenariat au développement au Ministère de l’économie du plan, de la statistique et de l’intégration régionale, du Dr Roch Ghislain Etsan, conseiller aux affaires sociales au Ministère des affaires sociales et de l’action humanitaire, de Mme Amaïcool Kaïdhel Alida Mpombo, directrice de cabinet du secrétaire permanent du Conseil consultatif de la société civile et bien d’autres invités.

Roland KOULOUNGOU

AUTRES ARTICLES

derniers articles

Commentaire

Davidtom on Football
Joshuadrymn on
Joshuadrymn on Football