Pour leurs débuts aux éliminatoires de la Can 2023 (Coupe d’Afrique des Nations), les Diables-Rouges, la sélection nationale de football sénior, avaient fait un très mauvais pas, en se faisant écraser par les Maliens, le 4 juin à Bamako, 0-4. Une situation désastreuse qui a sorti le Premier ministre chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso, de sa réserve. Il est allé leur parler, le mardi 7 juin, à l’hôtel où ils étaient rassemblés à Brazzaville, pour se préparer à leur deuxième match, qui les mettait aux prises avec la Gambie. Et la victoire, quoiqu’étriquée (1-0), était au rendez-vous, au grand soulagement de tous. 

Ainsi, le jeudi 9 juin 2022, le Premier ministre, chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso, a tenu à féliciter les Diables-Rouges, en les recevant à son cabinet de travail, accompagnés du président de la Fécofoot (Fédération congolaise de football) Jean Guy Blaise Mayolas, à l’issue de leur victoire contre l’équipe gambienne, pour les féliciter. Le moins qu’on puisse dire est qu’Anatole Collinet Makosso s’est révélé comme un redoutable «coach moral» des Diables-Rouges, à qui il a insufflé un brin de patriotisme et d’amour propre.
En effet, après leur défaite humiliante contre l’équipe malienne, Anatole Collinet Makosso avait jugé bon de galvaniser nos athlètes abattus. C’est ainsi que dès leur retour à Brazzaville, il a échangé avec eux, à bâtons rompus, à l’Hôtel Plazza Maya-Maya, en compagnie du ministre en charge de l’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation, Jean-Luc Mouthou, assurant l’intérim du ministre des sports en mission à l’étranger. Une façon de réorienter le «onze» congolais de jouer à ne pas décevoir leur public à domicile. Pour le Premier ministre, à cette étape, rien n’était perdu et l’indiscipline devrait laisser la place à la discipline, pour prétendre poursuivre le programme des matches jusqu’à la qualification de la Can 2023.

Attentifs aux conseils du Premier ministre avant le match contre la Gambie
Attentifs aux conseils du Premier ministre avant le match contre la Gambie

Chose faite, le mercredi 8 juin. Au grand bonheur des supporters, les Diables-Rouges démontraient qu’ils sont capables de relever la tête et de soulager la Nation congolaise. Promesse tenue, Anatole Collinet Makosso était donc rassuré par ses jeunes compatriotes. Il a honoré les 22 athlètes d’une audience à son cabinet, pour leur traduire le message de félicitation du Président de la République et combien les Congolais étaient fiers d’eux et déterminés à les soutenir jusqu’au bout. «Il n’y a pas de raisons de s’arrêter en route. L’histoire du football congolais a produit des grands noms. C’est par le travail qu’ils se sont levés», a-t-il rappelé aux joueurs. «C’est en pédagogue que le Premier ministre a parlé. Il fallait le faire. Ce geste nous a marqués et nous nous sommes sentis considérés par la Nation», a indiqué un joueur.
L’on comprend aussi que quand les dirigeants prennent les choses en main, le génie congolais a plus de chance de briller. La route continue pour les Diables-Rouges et leur prochain match, c’est en septembre contre le Soudan du Sud.

Narcisse MAVOUNGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici