Opposé au départ, le président du Par (Parti pour l’action de la république mâ), situé à l’opposition, a fini par décider de participer à la Concertation politique nationale qui s’est tenue à Owando, du 3 au 5 mars 2022. Il avait tenu une conférence de presse, mercredi 2 mars, au siège de son parti, au centre-ville de Brazzaville, pour annoncer sa décision d’y participer, tout en demeurant critique sur cette concertation. Et le lendemain, il était à Owando. Anguios Nganguia-Engambé demande entre autres, la dissolution de la C.n.e.i (Commission nationale électorale indépendante) pour mettre en place une commission qui sera réellement indépendante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici