25.4 C
Brazzaville
lun 5 décembre 2022
spot_img
AccueilActualitéPandémie de covid-19 : Quand le Congo donne naissance à un variant!

Pandémie de covid-19 : Quand le Congo donne naissance à un variant!

Les virus ont comme nature de muter avec le temps. Le virus qui cause la covid-19, le Sars-CoV-2, un coronavirus (virus à couronne), est aussi mutant. Les experts de l’O.m.s (Organisation mondiale de la santé) procèdent à la classification et à l’identification géographique des variants qui sont découverts à travers le monde. Bref, ils suivent méticuleusement les mutations du coronavirus causant la covid-19. Jusque-là, on parle de quatre variants (Alpa, Beta, Gamma et Delta). Voilà que maintenant le Congo y pointe son bout de nez. En France, on parle d’un variant congolais qui aurait été découvert en septembre 2021 par des chercheurs allemands et congolais dont la Professeure Francine Ntoumi, et qui serait à l’origine d’un cluster en Bretagne au mois d’octobre.

Le ministre français de la santé, Olivier Véran, a parlé dans la presse, mardi 16 novembre dernier, du variant congolais. «Vous avez peut-être entendu parler d’un variant congolais. Huit cas ont été identifiés en République du Congo et on a découvert fin septembre un cluster familial chez des personnes qui en revenaient: plusieurs cas en Bretagne et quelques cas complémentaires en Paca, en lien avec ces contaminations bretonnes», a-t-il déclaré dans le quotidien «Ouest France». Curieusement au Congo, les autorités sanitaires n’ont jamais parlé de ce variant congolais. Depuis le mois d’octobre, on indique plutôt que le coronavirus qui sévit maintenant dans le pays est le variant Delta, dont la virulence a amené le gouvernement à rendre le vaccin anti-covid-19 obligatoire. Pourquoi n’a-t-on pas rendu publique la présence du variant congolais, qui ne serait semble-t-il pas plus méchant que le Delta?
Le journal français rapporte qu’en octobre dernier, 24 personnes d’une école bretonne, dont 18 élèves, auraient été testées positives à la covid-19, avec un nouveau variant. Il aurait mis un certain temps à être identifié, du fait de sa singularité. Après avoir été étudié par l’Institut Pasteur, les chercheurs se sont aperçus que cette version avait muté plusieurs fois, de façon inédite. Ils ont confirmé qu’il aurait été importé d’un pays étranger (le Congo donc), après être parvenu à remonter la chaîne des contaminations ayant mené à ce cluster à l’école. Tous les cas auraient été pris en charge assez rapidement, pour bloquer de nouvelles transmissions, laissant penser que cette souche ne devrait pas continuer à circuler.
Reste à savoir la réalité de circulation du variant congolais dans son pays d’origine, le Congo. A ce propos, la chercheuse congolaise, Francine Ntoumi, a sans doute des choses à dire. Mais, dans un pays où les scientifiques ont peu de paroles, les politiques s’étant accaparés de tout, saura-t-on la réalité de ce fameux variant congolais?

Urbain NZABANI

AUTRES ARTICLES

derniers articles

Commentaire

Davidtom on Football
Joshuadrymn on
Joshuadrymn on Football