Le comité de pilotage du P.r.c.c.e II (Programme de renforcement des capacités commerciales et entrepreneuriales), phase deux, s’est tenu, mercredi 14 décembre 2022, à l’Hôtel Grandcastel, à Brazzaville, sous la direction de Lucien Bienvenu Kendé, directeur de cabinet au Ministère des petites et moyennes entreprises, de l’artisanat et du secteur informel, en présence de Karl Rawert, premier conseiller, chef de coopération à la délégation de l’Union européenne au Congo, et des présidents des chambres de commerce de Brazzaville et de Pointe-Noire.

Avant de s’engager dans les travaux, les membres du comité de pilotage ont suivi, à l’ouverture, trois allocutions qui ont loué les mérites du P.r.c.c.e. L’objectif est de faire émerger une génération de T.p.e et P.m.e (Très petites entreprises) (Petites et moyennes entreprises) solidaires, solides et compétitives, autour d’une démarche innovante et inclusive, avec des solutions concrètes et une large gamme de services.

Photo de famille à l’issue de la cérémonie d’ouverture.
Photo de famille à l’issue de la cérémonie d’ouverture.

Tout ceci, dans un cadre réglementaire redéfini, pour lever les blocages qui empêchent le développement des initiatives entrepreneuriales, afin de valoriser la production nationale. La mise en œuvre du P.r.c.c.e a permis que trois chaînes de valeurs soient renforcées, avec pour impacts la substitution aux importations, l’amélioration et la stabilisation de la balance commerciale des services et celle des capitaux et l’amélioration des revenus des ménages.
24 Clusters (groupements) ont été structurés dans huit départements, entre autres: Brazzaville, Bouenza et Sangha. 1,66 milliards de francs Cfa pour les équipements agricoles, avicoles, apicoles, de transformation agro-alimentaire, de transformation du bois et de menuiserie ont été investis. Il faut ajouter à cela, les 490 millions de francs Cfa, pour l’achat des équipements de deux laboratoires d’analyse des produits agro-alimentaires.
L’Union européenne a financé 4.200 journées d’expertise, pour assurer entre autres: le renforcement de la compétitivité des clusters; l’information et le conseil aux entreprises par la chambre de commerce, d’industrie, d’agriculture et des métiers de Pointe-Noire; les formations générales sur l’entrepreneuriat et l’innovation.
La deuxième phase du P.r.c.c.e a permis le regroupement de 342 structures. Ce qui renvoie à 3.648 travailleurs (dirigeants et salariés) et 1.451 personnes déjà formées. «Le projet avait démarré timidement. Au fil du temps, le concept de cluster a été compris et les résultats ont été atteint», a déclaré Lucien Bienvenu Kendé.
Le P.r.c.c.e II, dont les activités ont démarré le 20 mai 2017 et prendront fin en juin 2023, est financé par l’Union européenne, au titre du 11ème F.e.d (Fonds européen de développement), à hauteur de 13,9 millions d’euros, soit près de 9,118 milliards de francs Cfa. Son but vise à consolider les acquis de la première phase du programme, financé par le 10ème F.e.d.

Narcisse MAVOUNGOU