Depuis l’inscription de la rumba au patrimoine immatériel de l’Unesco, en décembre 2021, plusieurs concepts voient le jour sur les deux rives du Fleuve Congo, pour célébrer cette grande victoire culturelle. Tel est le cas de «Rumba biyenga», un événement culturel de sape et de musique qui aura lieu le vendredi 6 mai, à l’I.f.c (Institut français du Congo) de Brazzaville.Organisé par la délégation de l’Union européenne en République du Congo, en partenariat avec la délégation de l’Union européenne en République Démocratique du Congo et l’I.f.c de Brazzaville, avec l’appui de la société de téléphonie mobile M.t.n Congo, l’événement a pour objectif de célébrer, justement, l’inscription de la rumba au patrimoine immatériel de l’Unesco et lancer le Mois de l’Europe à Brazzaville.

L’artiste kinois Yekima de Bel Art.
L’artiste kinois Yekima de Bel Art.
La soirée Rumba biyenga à partir de 17h30, vendredi 6 mai, à l'I.f.c.
La soirée Rumba biyenga à partir de 17h30, vendredi 6 mai, à l’I.f.c.

Au programme, le vendredi 6 mai, à partir de 17h30, sur le parvis et dans le hall de l’I.f.c: une rencontre qui verra s’affronter les sapeurs (adeptes de la Société des ambianceurs et des personnes élégantes) des deux capitales les plus proches du monde, une performance de l’artiste kinois Yekima de Bel Art, et un grand concert du mythique orchestre Les Bantous de la capitale. Tout ça, pour une entrée gratuite!