Il y a quelques jours, une rumeur a circulé notamment dans les réseaux sociaux annonçant la mort du chanteur congolais de Brazzaville, Michel Boyibanda «Vieux Bobo» (79 ans), l’un des artistes qui ont marqué la musique des deux rives du Fleuve Congo.
Michel Boyibanda a débuté sa carrière aux côtés de Franklin Boukaka, dans l’Orchestre Negro Band, en 1958. Plus tard, il a fait la pluie et le beau temps des orchestres Les Bantous de la capitale et Les Trois frères (avec Youlou Mabiala et Loko Massengo), à Brazzaville, puis de l’Ok Jazz, à Kinshasa. L’auteur des chansons «Masuwa e nani» et «Essous a yambi ngaï» est bel et bien vivant. Une vidéo de lui a été publiée sur la toile.
Arborant par moment un sourire, on y voit le chanteur, assis sur une chaise, manifester son regret de ne pouvoir aller à Kinshasa assister aux obsèques de Kiamuangana Mateta Verckys. Parce qu’il est malade: Michel Boyibanda a, en effet, été victime d’un A.v.c (Accident vasculo-cérébral), en 2015. Ce qui l’avait contraint à quitter définitivement la scène. Au grand dam de ses fans.