Produit par la maison M.c.i productions, le tout premier et nouvel album de la sœur Esther Loussilabo Hadassa, de l’orchestre Le rocher des âges, intitulé, «Tout est grâce», est officiellement sorti vendredi 2 décembre 2022, à l’occasion d’une cérémonie de présentation et de consécration de cette sœur dans le ministère de la chanson. C’était dans la salle de mariage de la mairie de Moungali, à Brazzaville, sous les auspices de son producteur, Claude Isidore Miéré, manager de la maison M.c.i productions, en présence de son pasteur Bernardin, des serviteurs de Dieu des assemblées chrétiennes de Brazzaville et d’un parterre de chroniqueurs de musique.

Après son single, Ngolu, sorti sur Youtube, la sœur Esther Loussilabo Hadassa vient de mettre sur le marché de la chanson religieuse, son tout premier album qui comporte dix titres dont sept composés par elle et trois par l’Orchestre Le rocher des âges. Le titre phare de cet album est: «Tout est grâce». «Nous sublimons la grâce, parce que tout a été accompli à la croix de Golgotha, pour chaque croyant. Nous sommes devenus enfants de Dieu par la grâce. Chanter la grâce de Dieu, c’est proclamer l’œuvre de la croix», a déclaré l’artiste musicienne.
Le producteur Claude Isidore Miéré a justifié le choix porté sur sœur Esther. «C’est le Saint-Esprit qui m’a mis à cœur de produire cette sœur. Il y a une voie qui vous parle, vous avez des convictions… Et jusqu’à présent, on se rend bien compte qu’on ne s’est pas trompé, parce que c’est l’Eternel lui-même qui conduit au choix. En intégrant le groupe Rocher des âges, depuis 2015, je pense qu’elle est sur la voie de sa maman, la sœur Belle Agniélé. Etant sur les traces de cette dernière, je crois qu’elle a un avenir radieux», a-t-il expliqué.
Pour faire la promotion du nouvel album, plusieurs concerts sont prévus au cours de l’année 2023, selon le producteur. Avant sœur Esther, l’orchestre Rocher des âges a aussi formé sœur Belle Agniélé. Il semble que dans cet orchestre, tout tourne autour de la grâce. Belle Agniélé a chanté «Le temps de la grâce» et la sœur Esther, «Tout est grâce».
A la question de savoir, pourquoi tout tourne autour de la grâce? L’artiste a indiqué que «la grâce, c’est le but, la raison d’être des chrétiens. C’est pour cela que tout est basé sur la grâce», a-t-elle souligné. Avec son producteur, sœur Esther a un contrat de cinq ans, renouvelable. Et pour Claude Isidore Miéré, en cinq ans, il est possible de sortir deux albums et si possible, commencer un troisième.

Joseph MWISSI NKIENI