Huit grands artistes musiciens du Congo-Brazzaville rassemblés dans une œuvre musicale! «Empreintes V.1»! Ce sont les plus grandes voix de la chanson congolaise. Invitées à apporter leur savoir-faire sur l’œuvre de «Congo voice», label de promotion culturelle el musicale. Il s’agit de Zao, Roga Roga, Saint-Patrick Azan’O, Oxygène, Sheryl Gambo, Cosmos Mountouari, Romain Gardon et Kerson Sadam. Les jalons sont posés. Le tout premier pas de ce périple musical vient d’être marqué.

«Empreintes» regroupe, dans son volume premier, dix chansons savamment concoctées pour le grand plaisir d’écoute des mélomanes au Congo, dans la diaspora et partout ailleurs dans le monde où l’on apprécie la musique congolaise. Sorti fin 2019, c’était un véritable cadeau de fin d’année et de nouvel an 2020, offert par Sauve Gérard Ngoma Malanda, journaliste chroniqueur, producteur culturel et poète.

La couverture de l’album Empreintes.
La couverture de l’album Empreintes.

Le thème principal de l’album est la magnificence et l’exaltation de l’amour, déployé à travers les titres: «Nicole Parfaite» (Roga Roga), «Mama Luzabeta» (Zao), «Lucinda» (Kerson), «Bolingo» (Sherryl Gambo), «Elisabeth Babote» (Romain Gardon), «Congo dieto» (Zao), «Liwa ya mokomboso» (Oxygène), «Sekele» (Cosmos Moutouari), «Mama» (Saint Patrick Azan’O) et Champion (Roga Roga). Une véritable palette représentative des indiscutables tenants du titre de la chanson congolaise!
Ces grands musiciens dont la renommée tant nationale qu’internationale n’est plus à prouver, ont défendu et continuent de porter haut l’étendard de la musique congolaise (Brazzaville), d’autant plus qu’ils représentent l’ancienne et la nouvelle génération de la chanson congolaise. Il faut noter que tous les textes qui font les chansons de l’album «Empreintes V.1» sont exclusivement écrits par le poète Sauve Gérard Ngoma Malanda, patron du label «Congo voices».
Au-delà de tout, «Empreintes V.1» est une belle et fidèle restitution des latents de chacun de cas maestro de la rumba et de la salsa, à la grande exception de Sheryl, la diva de la musique congolaise qui, cette fois-ci, est sortie de son cadre «soul musique-musique tradi-moderne», pour nous proposer une belle rumba aux allures de Pembey Shéro, Barbara Kanam ou Faya Tess. Zao, quant à lui, nous entraîne sur les pas du «zouk-love». Telle est la particularité de cet opus!
«Empreintes V.1» a été présenté au public mélomane le 22 janvier 2020, à l’I.f.c (Institut français du Congo), ex-Centre culturel français, à Brazzaville. Ce jour-là, les artistes qui ont participé au projet ont interprété, sur la scène, l’ensemble des titres composant l’album. Un moment de partage d’émotions et de bonheur très mémorable et riche en couleurs sonores et en rythme, tant pour les mélomanes que pour les artistes eux-mêmes. C’est Kerson Sadam qui a ouvert la scène, en interprétant «Lucinda», chanson qui marque sa collaboration avec «Congo voices», plaçant le public sous son charme.
Après quoi, chaque artiste est passé émerveiller le public, en exécutant respectivement sa chanson selon son talent, son style et son genre.
Grâce à l’accord signé entre «Congo voices believe» (Label français de distribution numérique), «Empreintes V.1» est mis en ligne et disponible sur toutes les plateformes de téléchargement, depuis le 20 décembre 2019. L’album est également vendu sous format C.d chez tous les disquaires. Alors, n’hésilez pas à vous en procurer et à vous en approprier, parce que cet album nous parle à tous», invite Sauve Gérard Ngoma Malanda, le parolier principal d’«Empreintes V.1». Il fait revivre le souvenir des grands succès de la belle époque de la rumba congolaise des chemins explorés et contribue à la pérennisation du patrimoine tant culturel que musical dont nous disposons, afin de renseigner les générations futures sur la valeur qualitative et quantitative de la chanson congolaise. Laissons donc à notre progéniture des empreintes positives.
Détonant cocktail de la rumba, la salsa et du zouk love, «Empreintes» est riche en sonorités et en rythmes qui vous comblent en agrémentant et adoucissant les merveilleux instants de notre existence, que nous soyons seuls ou accompagnés. Un bouquet de bonheur à cueillir simplement et à partager. Chaque morceau choisis, chaque chanson de cet opus est à écouter sans modération et sans risque d’overdose! «Empreintes V.1» est un coffret à emporter absolument partout! A la maison, au bureau, en voiture… Sans risque de nuisance sonore ou d’obscénité. Allez! A vos achats et téléchargements! Mais surtout, n’oubliez pas de dire merci à «Congo voices» pour ce merveilleux cadeau! Vivement «Empreintes V.2»!

Nana KABA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici