Annoncé pour cette fin d’année, c’est finalement l’année prochaine que «Déception», le tant attendu single des chanteurs de la rive gauche du fleuve Congo, But na filet (Hugues Maluta Makanda) et Stock Musique, tous deux transfuges du groupe kinois Villa Nova de Fabregas, «Le métis noir», sera dans les bacs. L’annonce a été faite par Serge Offis (Serge Offinassinga, à l’Etat-civil), le producteur de cette œuvre, natif de Brazzaville, basé à Nantes, en France, dans une interview qu’il nous a accordée.
Le single «Déception» était programmé pour être sur le marché en avril, puis décembre 2021. L’année tire à sa fin, l’opus n’est toujours pas là. «Le single est prêt. Ce qui retarde sa sortie, c’est le clip qui a connu un retard dans sa réalisation, parce que le chanteur But Na Filet est en tournée à l’étranger. Dès qu’il sera de retour, nous allons mettre les bouchées doubles pour que le single soit sur le marché dans les plus brefs délais», explique Serge Offis.
Samedi 15 août 2021, Serge Offis Productions a mis sur le marché le single «Reviens-moi», en vente sur toutes les plateformes digitales de téléchargement légal et sur la chaîne YouTube de Serge offis production. Un opus qui récolte un grand succès: il est diffusé sur plusieurs chaînes de radio et de télévision des deux Congo, mais aussi celles de l’étranger.
Parmi les projets de Serge Offis figure un voyage au pays natal. «Je caresse le dessein de faire un tour au pays, pour promouvoir les activités de Serge Offis Productions et, éventuellement, organiser des concerts à Kinshasa et à Brazzaville, si la situation sanitaire le permet, bien entendu», confie-t-il.
Serge Offis Productions s’est fixé entre autres missions de booster la musique des deux rives du fleuve Congo. Ce label est-il sur la bonne voie? «Oui, nous sommes sur la bonne voie. Les premiers produits ont récolté un succès. Et puis, les perspectives sont très bonnes. Pour ne pas me répéter, actuellement, nous produisons des artistes de Kinshasa, le très célèbre But Na Filet et le jeune talent Stock Musique, tous deux anciens sociétaires du groupe de Fabregas, lui-même ancien du groupe Wenge Musica Maison Mère de Noël Nguiama Makanda Werrason. «Déception» est une belle rumba, comme on les aime notamment sur les deux rives du fleuve Congo, et qui fera tabac, à coup sûr», répond Serge Offis.
Rappelons que depuis la survenue du coronavirus, les artistes congolais ne sont toujours pas autorisés à se produire dans les lieux de spectacles qui demeurent fermés. Nombreux n’arrivent pas à comprendre que contrairement à d’autres secteurs où les mesures ont été assouplies, qu’ils ne puissent pas bénéficier des mêmes avantages. Le point de vue du producteur: «Depuis les premiers cas détectés en 2019, et la batterie de mesures prises par les autorités congolaises pour limiter la propagation de la pandémie, nous subissons un très grand préjudice. Les ensembles musicaux ne se produisent plus. Allez demander comment font les artistes pour survivre! Par exemple, nos prestations prévues à Brazzaville et à Pointe-Noire sont gelées. Et cela porte un sérieux coup non seulement à nos finances, mais aussi à notre visibilité nationale».

Nana KABA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici