Giacomo Durazzo, ambassadeur et chef de la délégation de l’Union européenne en République du Congo, était, lundi 31 octobre 2022, l’hôte de la ministre de l’industrie culturelle, artistique touristique et des loisirs, Mme Lydie Pongault, à son cabinet situé, pour la circonstance, à l’Hôtel Pefaco, à Brazzaville. Les questions de coopération et le volet tourisme ont meublé leurs échanges.

Dans son intervention devant la presse, l’ambassadeur Giacomo Durazzo a assuré que l’Union européenne est prête à renforcer la coopération avec le Congo dans les domaines de la culture et du tourisme.
«Nous avons échangé sur des sujets qui intéressent le partenariat entre l’Union européenne et le Congo dans ce secteur. Que ce soit au niveau culturel dans lequel l’Union européenne intervient, soit au niveau bilatéral, ici au Congo, avec un certain nombre d’activités, avec aussi nos Etas membres dans le cadre de I.f.c (l’Institut français du Congo). Nous avons des activités culturelles que nous finançons, que ça soit la rumba, les activités artistiques. Au niveau régional, nous avons des fonds qui sont réservés à la culture et nous avons parlé à Madame la ministre sur des possibilités de financement de ces fonds régionaux qui se mettront en place dans les prochains mois. Le deuxième volet de notre entretien s’est focalisé sur les aspects touristiques. Comme vous le savez, l’Union européenne est très fortement engagée dans l’environnement et la conservation des parcs nationaux qui ont un volet touristique important dans la promotion de l’éco-tourisme. Nous avons échangé avec la ministre sur les choses que nous sommes en train de faire, sur l’éco-tourisme dans les parcs concernés, Nouabalé-Ndoki, Odzala, Conkouati. Mais aussi le potentiel que le tourisme révèle dans la diversification de l’économie congolaise dont le tourisme occupera une place importante. Ce qui permettra la formation des opérateurs et le renforcement des capacités des opérateurs en éco-tourisme», a-t-il déclaré.

Chrysostome
FOUCK ZONZEKA