22.2 C
Brazzaville
sam 3 décembre 2022
spot_img
AccueilActualitéMinistère de l’enseignement préscolaire,primaire, secondaire et de l’alphabétisation : Un poste de police...

Ministère de l’enseignement préscolaire,primaire, secondaire et de l’alphabétisation : Un poste de police au sein de l’établissement AA Néto de Talangaï

Pour lutter contre les violences en milieu scolaire, dans les établissements secondaires António Agostino Neto de Talangaï, le sixième arrondissement de Brazzaville, un ouvrage a été construit pour abriter un poste de police au sein de cet établissement. La création de ce poste est l’aboutissement de la coopération entre le Ministère de l’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation, le Ministère de la sécurité et de l’ordre public.

Le nouveau poste de police.
Le nouveau poste de police.

Ouvert lundi 13 décembre 2021, en présence des ministres Jean-Luc Mouthou et Raymond Zéphirin Mboulou, le poste de police est une réponse à la montée des violences dans les établissements secondaires António Agostinho Neto Neto, devenus le théâtre d’actes de violence entre élèves et de la délinquance juvénile. L’installation de ce poste de police apporte un grand soulagement tant du côté des élèves que du personnel des trois établissements secondaires où l’on vivait dans l’angoisse d’être envahi pendant les heures de cours par des affrontements entre élèves ou d’être la cible des jeunes délinquants. C’est aussi un soulagement pour les parents d’élèves inquiets des risques de violence pouvant se manifester à tout moment, dans la vie de leurs enfants.
Se réjouissant de l’initiative bien qu’un peu tardive, le proviseur de Lycée AA Néto, John Ebata, a regretté le fait que les violences dans son établissement ont occasionné de nombreux cas de décrochement scolaire et malheureusement de décès d’élèves aussi.
Ayant pris l’engagement à la fin de l’année scolaire 2020-2021, le ministre Jean-Luc Mouthou n’a pas lésiné sur les moyens pour mettre le couple élève-enseignant dans de bonnes conditions de travail. «Ayant pris la mesure de la situation qui régnait ici les mois passés, nous avons décidé de construire cette infrastructure pour améliorer les conditions de sécurité et les activités pédagogiques au sein des établissements. Nous remercions le ministre de la sécurité et de l’ordre public, pour avoir accepté de prendre en charge cette infrastructure et y affecter du personnel pour qu’ensemble, nous puissions contribuer à une meilleure éducation de nos enfants», a dit le chef du département de l’enseignement général.
Pour sa part, l’administrateur-maire de Talangaï, Privat Ndéké, a invité les usagers du site à le préserver de toute dégradation et à manifester un comportement citoyen tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des établissements. Réceptionnant les clés de l’ouvrage où sera installé le poste de police, le ministre Raymond Mboulou s’est engagé à supprimer le fléau de la violence en milieu scolaire. Il a souhaité que cette initiative soit poursuivie, en implantant des postes de sécurité dans tous les établissements scolaires publics, pour instaurer la sécurité nécessaire à l’éducation scolaire.
Construit en 1975, l’établissement A.A Neto comporte un collège et deux lycées d’enseignement général. Le poste de police vient non seulement renforcer la sécurité du site, mais également celle du quartier Petit-chose, en proie à des actes de délinquance juvénile qui affectent la vie des paisibles citoyens.

Urbain NZABANI

AUTRES ARTICLES

1 COMMENTAIRE

Les commentaires sont fermés.

derniers articles

Commentaire

Davidtom on Football
Joshuadrymn on
Joshuadrymn on Football