En mission de travail à Brazzaville, Ludovic Signarbieux, représentant du P.m.e (Partenariat mondial pour l’éducation) s’est entretenu, le 15 novembre 2022, avec Jean-Luc Mouthou, ministre de l’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation. Les deux parties ont passé en revue l’état des projets financés dans le cadre de la coopération entre le Congo et le P.m.e (Partenariat mondial pour l’éducation), le plus grand fonds au monde dédié exclusivement à transformer l’éducation dans les pays en développement.

Au sortir de l’entretien avec le ministre Jean-Luc Mouthou, Ludovic Signarbieux, le représentant du Programme mondial pour l’éducation, a relevé que l’ensemble des projets mis en œuvre actuellement par son institution au Congo, dans le domaine de l’éducation, avancent progressivement.
L’un des projets à fort impact social notamment le projet d’appui à la résilience du secteur éducatif contre la pandémie de covid-19 touche déjà à sa fin. Matérialisé par une plateforme d’enseignement à distance, ce projet a permis de garantir la scolarisation des élèves tout au long des périodes de restriction liées à la pandémie.
Actuellement, les deux parties sont en conclave avec les directions techniques du ministère, pour amorcer le démarrage du projet d’appui à la stratégie sectorielle de l’éducation. Hormis l’extension du cycle préscolaire dans les zones rurales, ce projet consiste également à appuyer la formation des enseignants et le mécanisme de collecte et de production de données du Ministère en charge de l’enseignement général.
Par ailleurs, Ludovic Signarbieux s’est réjoui du leadership du gouvernement dans le secteur éducatif, notamment à travers l’organisation des états généraux de l’éducation nationale, de la formation et de la recherche scientifique. Les conclusions de ces réflexions constitueront autant de pistes d’opportunités et d’approfondissement de la collaboration entre le Congo et le partenariat mondial pour l’éducation, a-t-il conclu.
Toujours dans le cadre de son séjour au Congo, Ludovic Signarbieux a procédé, jeudi 17 novembre, à la remise de matériels à la télévision éducative E.a.d.t.v, située dans les locaux du Lycée de la Révolution, à Ouenzé, dans le 5ème arrondissement de Brazzaville. La cérémonie de remise de ce matériel était réhaussée de la présence du ministre Jean-Luc Mouthou, des représentantes de l’Unesco, Mme Fatoumata Barry Marega, et de l’Unicef, le Dr Chantal Umutoni.
D’une valeur d’environ 77 millions de francs Cfa, ces équipements sont composés entre autres d’ordinateurs, de cameras haute définition pour l’enregistrement des cours, d’appareils audio-visuels modernes de télévision et studio. Ils vont permettre de renforcer les capacités de digitalisation de la chaîne de télévision E.a.d.t.v et d’assurer le fonctionnement de la chaîne scolaire, à travers la T.n.t (Télévision numérique terrestre). «Ces équipements sont issus de la coopération fructueuse entre le Congo, le P.m.e, l’Unesco et l’Unicef. Ils permettront à notre télévision nationale scolaire d’assurer plus efficacement sa mission et de permettre ainsi à tous les élèves d’avoir accès aux contenus éducatifs à travers le territoire national», s’est réjoui la représentante de l’Unesco, en exhortant les bénéficiaires à en faire bon usage. Rappelons que la chaîne Eadtv a été lancée en octobre 2020 par la directrice générale de l’Unesco, Mme Audrey Azoulay, lors d’une visite au Congo.

Urbain NZABANI