Comme annoncé il y a quelques jours, par Jean-Luc Mouthou, ministre de l’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation, la formation des enseignants et du personnel d’encadrement au maniement des nouveaux programmes éducatifs a démarré depuis le vendredi 2 septembre 2022, au Lycée de La Révolution, à Ouenzé, le 5ème arrondissement de Brazzaville. La cérémonie de lancement de cette série de formations supervisée par le Pr.a.a.s.ed (Projet d’appui à l’amélioration du système éducatif), qui a eu lieu le jeudi 1er septembre, a été rehaussée de la présence de Mme Korotoumou Ouattara, représentante de la Banque mondiale au Congo.

Financés par la Banque mondiale, à hauteur de 30 millions de dollars américains, les nouveaux programmes, qui font l’objet de la série de formations des enseignants et du personnel d’encadrement, concernent les classes de Cp1 et Cp2 pour le primaire; 6ème et 5ème pour le secondaire premier cycle (Collège). Les disciplines concernées sont les mathématiques, le français et les S.v.t (Sciences de la vie et de la terre). «Ces nouveaux programmes s’appuient sur une nouvelle approche pédagogique, centrée sur des situations liées au contexte de vie courante de l’élève, pour que celui-ci développe des compétences», a signifié Jean-Luc Mouthou.
La réécriture des programmes est une recommandation de la stratégie sectorielle de l’éducation 2015-2025, révisée pour 2021-2030, dans l’objectif d’avoir des savoirs et des contenus scolaires pertinents.
Les formations sont organisées en quatre vagues. La première vague concerne les enseignants du secteur public et se déroule du 2 au 10 septembre, dans les Départements de Brazzaville, Plateaux, Cuvette, Cuvette-Ouest, Sangha et Likouala.
La deuxième vague, du 20 au 29 septembre, est destinée, une fois de plus, aux enseignants du secteur public, dans les Départements de Pointe-Noire, Kouilou, Niari, Bouenza, Lékoumou et Pool.
La troisième vague cible les enseignants du secteur privé. Ils seront en formation du 22 septembre au 1er octobre, à Brazzaville, dans les Plateaux, la Cuvette, la Cuvette-Ouest, la Sangha et la Likouala. Enfin, la quatrième vague concerne encore le secteur privé, 1er au 9 octobre 2022, dans les Départements de Pointe-Noire, Kouilou, Niari, Bouenza, Lékoumou et Pool. «J’ose espérer que ces formations vous permettront de donner à vos élèves de diverses compétences nécessaires pour leur cursus scolaire», a dit le ministre Mouthou, au lancement de ces formations.

Urbain NZABANI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici