Le Ministère de la santé et de la population et le Bureau de l’O.m.s au Congo ont organisé, jeudi 22 septembre 2022, à Brazzaville, un atelier de validation de la stratégie opérationnelle sur les priorités visant le renforcement de la démarche en soins et services de santé. Ouvert par le Dr Anselme Ludovic Gnekoumou Libala, conseiller technique du ministre de la santé et de la population, en présence du Dr Lucien Alexis Manga, représentant de l’O.m.s au Congo et du Dr Henri Germain Monabéka, directeur général des soins et services de santé, cet atelier a permis de s’accorder et de valider ce que l’O.m.s fera au pays jusqu’en 2025, en choisissant et planifiant les actions qui doivent être efficaces et pertinentes, en conformité avec les piliers du 13ème programme de travail de l’O.m.s.

La stratégie validée sera mise en œuvre dans le cadre du 13ème programme général de travail de l’O.m.s 2019-2023. Ce programme de travail était adopté lors de la 75ème assemblée mondiale de la santé. Mais, au regard des perturbations occasionnées par la pandémie de covid-19, les Etats membres de l’O.m.s ont approuvé une extension de ce programme jusqu’en 2025, car la pandémie a provoqué des reculs qui ralentissent les progrès vers l’atteinte des O.d.d (Objectifs de développement durable) liés à la santé.
Les domaines d’intervention prioritaires sont définis dans la stratégie ainsi que la démarche opérationnelle pour parvenir à une couverture effective des populations en soins et services essentiels de qualité, qui doivent être offerts par un système de santé résilient, dans chaque district sanitaire.
Cette stratégie opérationnelle a énoncé la vision à court et moyen terme de la coopération entre le gouvernement et l’O.m.s, en vue de favoriser l’accès de 704.644 personnes, soit 13% de la population du Congo, à des services de santé de qualité, à des coûts abordables.
Selon les responsables de santé, l’ambition est d’aller au plus proche des ménages, afin que personne ne se soit laissé de côté. La stratégie opérationnelle est un document de référence dans la coopération entre l’O.m.s et le Congo, pour renforcer l’offre de soins et de services de santé aux populations.
Clôturant la rencontre, le Dr Henri Germain Monabéka a rassuré que «l’objectif a été atteint, au regard des résultats obtenus à travers les contributions de qualité qui ont amélioré le document stratégique opérationnel conjoint entre l’O.m.s et le Ministère de la santé». Il a encouragé «l’Organisation mondiale de la santé et les autres partenaires financiers à poursuivre la mobilisation des fonds nécessaires à la mise en œuvre de cette stratégie opérationnelle».

Martin BALOUATA-MALEKA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici