Depuis qu’elle est passée du statut d’association à celui de société anonyme, la Capped (Caisse de participation à la promotion des entreprises et à leur développement), une structure de microfinance de première catégorie, a tenu, samedi 15 octobre 2022, à son siège, à Brazzaville, sa première assemblée générale ordinaire, pour procéder à l’évaluation de ses activités. A l’issue de cette assemblée, les participants ont pris l’engagement de rester dans la prudence, avec la précaution de prendre toutes les mesures de nature à éviter les pertes.

L’assemblée générale de la Capped à Brazzaville était présidée par Gervais Assolo, administrateur et représentant du collège des membres au conseil d’administration, entouré de Mme Gislaine Mampouya Mackiza, directrice générale de la Capped, Augustin Mvouama, directeur général adjoint par intérim et directeur d’audit interne, et Valdain Kimbembé, directeur des opérations.
Les débats étaient axés autour des sujets comme la transformation de la Capped en société anonyme. Les différentes étapes du processus qui a démarré en 2017, suivant l’exigence de la Cobac (Commission bancaire d’Afrique centrale) liée à la nouvelle réglementation financière et bancaire, qui interdit aux associations d’exercer des activités de microfinance. Cette mutation a pris une durée de près de trois ans. Il a fallu donc se transformer, pour ne pas disparaître. Ainsi, le 1er septembre 2021, la Capped a été agréée comme société anonyme, avec un capital de 300 millions de francs Cfa.
Les participants ont aussi discuté du collège des membres, pour comprendre leur situation dans la nouvelle société. Ils ont également évalué les bilans des deux années 2020 et 2021, suivant le plan d’affaires 2020-2024. L’activité crédit a connu une progression de 20% en 2021.
Le clou a été l’élection du nouveau représentant du collège des membres au conseil d’administration, l’organe délibérant. Gervais Assolo a été reconduit à son poste. Les membres sont devenus des actionnaires. L’actionnariat est réparti en six mille parts, entre les quatre actionnaires que sont le F.j.e.c (Forum des jeunes entreprises du Congo), actionnaire majoritaire avec 80% du capital social, le collège des membres représente, 11%, le collège du personnel, 7%, et le collège des fondateurs possède 3%.
A la fin des travaux, Gervais Assolo a confié ses impressions en ces termes: «Notre mission est de veiller aux intérêts des membres. Le bilan présenté, celui de 2021, est positif en termes de volume, des résultats obtenus et du chiffre d’affaires. Il y a eu progrès».
Pour sa part, Mme Gislaine Mampouya Mackiza a confié que «la Capped est en pleine relance, donc, dans une dynamique de transformation qui a été opérée depuis deux ans. Le système de gouvernance a été totalement rénovée. Il est bien intégré. Nous avons réalisé un résultat positif à la fin de cette année 2021. Nous pensons qu’en 2022, nous serons sur la même lancée. Nous sommes un établissement de microfinance qui existe depuis 30 ans. Pour le message, il faut nous faire confiance. Les actionnaires doivent respecter leurs engagements et nous aussi dans la bonne cohésion, avec le respect des procédures». A noter que le même type de rencontre a eu lieu simultanément à Pointe-Noire, sous la direction de Paul Kampakol, président du conseil d’administration de la Capped.

Martin BALOUATA-MALEKA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici