Le président du M.s.d.p (Mouvement social pour la démocratie et la paix), le député suppléant Pascal Ngalibo, était en séjour dans le Département des Plateaux où il a procédé, vendredi 24 septembre 2021, à Djambala, à la restructuration des instances dirigeantes du M.s.d.p. Ainsi, à l’issue de l’assemblée générale qui s’est déroulée dans la salle de réunion de la Maison de la promotion de la femme de Djambala, les membres du Bureau fédéral du M.s.d.p Plateaux et ceux du Bureau communal de Djambala ont été installés dans leurs fonctions, lors d’une cérémonie en présence des représentants des partis de la Majorité présidentielle.

Ignace Ngouokoua a été réélu pour un second mandat comme président du Bureau fédéral des Plateaux qui compte 13 membres. Il est secondé par Jean-Edouard Ngoulou, en qualité du secrétaire général. Une Commission de contrôle et d’évaluation de 7 membres a été aussi mise en place.
Pour ce qui est du Bureau communal du M.s.d.p de Djambala, il est dirigé par Néro Ndarrayira qui a été élu président. Il compte 11 membres, en plus de la Commission de contrôle et d’évaluation de 5 membres.
Dans son allocution, le président du M.s.d.p, Pascal Ngalibo, a annoncé la rentrée politique de son parti depuis Djambala.
Après avoir congratulé les heureux élus, il les a exhortés à se faire massivement vacciner contre la pandémie de covid-19. Il a invité les militants et sympathisants du M.s.d.p à se mettre en ordre de bataille aux côtés des autres partis de la Majorité présidentielle, afin de donner une majorité parlementaire confortable au Président Denis Sassou-Nguesso pendant les élections législatives, locales et sénatoriales de 2022.
Pascal Ngalibo a remercié ses militants pour avoir contribué à la réélection de Denis Sassou-Nguesso. «Soyez-en remerciés et beaucoup de félicitations à vous pour votre maturité politique à Djambala», a-t-il déclaré.
Poursuivant son propos, le président du M.s.d.p a appelé les cadres et militants de son parti à lui assurer «une majorité confortable, en votant massivement les candidats de la Majorité présidentielle, pendant les scrutins des députés, conseillers départementaux et municipaux, ceci pour l’accompagner dans la mise en œuvre de son projet de société: Ensemble, poursuivons la marche».
S’agissant de l’épineux problème de santé publique que constitue la pandémie de covid-19, Pascal Ngalibo a rappelé que «depuis un an et demi, le Congo, comme les autres pays du globe, vivent dans la crise économique et sanitaire due à la pandémie du coronavirus, dit covid-19. Aujourd’hui, les experts en matière de santé ont mis au point différents vaccins qui concourent à notre protection contre cette pandémie. Dans notre pays, le Congo-Brazzaville, les autorités compétentes ont mis à la disposition des populations des vaccins gratuits». Il a alors exhorté les populations à se faire vacciner, «afin de se protéger et de mettre à l’abri les autres».

Grâce-Désirée BAH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici