Sélectionner une page

Lutte contre la pandémie de covid-19 : Pour le gouvernement français, le Congo n’est pas un pays «à haute circulation covid»

Lutte contre la pandémie de covid-19 : Pour le gouvernement français, le Congo n’est pas un pays «à haute circulation covid»

Au Congo, le gouvernement s’inquiète de l’augmentation du nombre de cas positifs au coronavirus, particulièrement dans les deux grands foyers que sont les villes de Brazzaville et Pointe-Noire. D’où le rétablissement du couvre-feu à partir de 20h au lieu de 22h dans ces deux villes. Ce qui agace beaucoup les citadins dont les activités économiques sont sérieusement perturbées, jetant des milliers de personnes dans la précarité.

La situation épidémiologique rapportée entre le 23 et le 30 août donne 222 nouveaux cas positifs enregistrés et 10 morts. Le nombre total étant passé, à la date du 30 août, à 4.628 cas confirmés, 3.748 cas guéris et 102 morts, plaçant le taux de mortalité de la covid-19 à 2,2%.
Curieusement, le mois de juillet semble être celui où les cas positifs ont explosé (2.175 cas), alors qu’en juin, on avait 987 cas et en août 840. Mais, il faut dire que le plus grand nombre de tests a été aussi fait au mois de juillet, avec 8.603 tests réalisés, alors qu’au mois d’août, on a réalisé 7.706 tests.
Pour le gouvernement français, le Congo n’est pas à classer parmi les pays à «haute circulation covid». Ce faisant, il dispense les Congolais des tracasseries de test covid-19. «La France ne demande pas la production d’un test covid-19 négatif pour les voyageurs en provenance du Congo entrant sur son territoire. Il n’y a donc pas lieu d’exiger une attestation de test des passagers, en préalable à leur accès aux aéroports du Congo et à leur embarquement sur les vols à destination de la France», peut-on lire dans une note datée du 28 août 2020, de l’Ambassade de France à Brazzaville.
Espérons que cette analyse permettra à la Task-force de proposer un retour du couvre-feu à 22h.

JCD

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

heure locale

20 octobre 2020, 12: 19

L’editorial de la redaction

L’ÉDUCATION, LA FORCE ET LA QUALITÉ DE LA SOCIÉTÉ!

Ainsi donc, les élèves congolais ont renoué avec le chemin de l’école depuis le lundi 12 octobre. Après pratiquement six mois et demi d’inactivités (du 1er avril au 11 octobre) dus à la suspension des cours pour cause de pandémie de covid-19. Et la rentrée scolaire intervient sur fond de crise sanitaire, puisque le pays continue de faire face à la pandémie. Avec tout ce que cela induit de conséquences impactant la vie scolaire. Le ministre en charge de l’enseignement en a d’ailleurs informé l’opinion nationale.

Lire la suite

Je m’abonne à la newsletter de l’horizon africain

Votre Publicité

Archives

Statistiques de notre site

  • 39
  • 37
  • 1 681
  • 3 551
  • 424
  • 579
  • 18 octobre 2020

Votre météo

booked.net