Conseiller spécial du Président de la République, chef du département politique, député élu dans la première circonscription de Ouenzé (arrondissement 5 de Brazzaville), Juste Désiré Mondélé a enrichi sa bibliographie d’un deuxième livre: «Evolution et mutations de l’Etat en République du Congo». Il a été présenté et dédicacé vendredi 14 janvier 2022, dans la capitale congolaise.

Publié en décembre 2021, aux Editions L’Harmattan France, l’ouvrage de Juste Désiré Mondélé, d’un volume de 328 pages, est préfacé par le Pr Placide Moudoudou. Il est structuré en trois parties qui renseignent sur quelques étapes essentielles à la compréhension de l’évolution politique et économique du Congo, partant de la période précoloniale jusqu’à aujourd’hui.
La présentation de cet ouvrage structuré en trois parties, a fait recours à un panel constitué du Pr Louis Bakabadio, conseiller spécial du chef de l’Etat, chef du département éduction, recherche scientifique…; du Pr Joseph Itoua, historien; de Charles Etienne Boukaka, cadre du Ministère de l’administration du territoire, représentant du ministre Charles Ngamfouomo. Critique littéraire, le Pr Mukala Kadima-Nzuji a apporté la lumière sur la nécessité d’acquérir un tel ouvrage.
Parlant de la première partie sur la structuration sociopolitique du Congo de l’époque précoloniale, le Pr Joseph Itoua a fait savoir qu’avant la colonisation, cette structuration était répartie en royaume, notamment au Sud du Congo, et en chefferies, dans la partie septentrionale. Plusieurs sous-groupes gravitaient autour de chaque royaume et chefferie. Ce sont les populations de ces sous-ensembles qui constituent «les fondements du Congo de l’époque précoloniale. Et au 19ème siècle, la colonisation française fond les royaumes et les chefferies dans de nouvelles organisations qui donnent naissance aux ethnies actuelles…», a-t-il affirmé.
Pour Louis Bakabadio, qui est intervenu sur les formes de l’Etat et de l’économie suivant les évolutions idéologiques, «nous ne pouvons pas, sous prétexte de répondre à des standards internationaux, nous priver de construire notre monde. En s’inspirant de ce livre, essayons de voir comment nous pouvons produire nos propres biens… des biens immatériels, des formes de connaissances, de culture, qui feront la spécificité de la société congolaise».
Pour sa part, Charles Etienne Boukaka, en épiloguant sur l’organisation administrative territoriale et de la gouvernance électorale au Congo, a indiqué que ce livre pousse à réinterroger la décentralisation. Pour chercher à découvrir si dans ce pays il existe des personnes capables de conduire la décentralisation. Quand on sait qu’avec près de 1.150 conseillers dont dispose le Congo, on a près de 90% qui habitent Brazzaville et Pointe-Noire. N’est-il pas possible d’assigner à résidence les élus locaux?
Enfin, pour le Pr Mukala Kadima-Nzuji, à travers ses écrits, «Juste Désiré Mondélé emprunte délibérément, mais de façon implicite, à l’histoire et à la sociologie leurs outils théoriques et méthodologiques sans pour autant en faire mention dans son introduction…». Selon lui, cet ouvrage est une belle synthèse de travaux antérieurs (des auteurs africains), pour tous ceux qui veulent en savoir davantage sur le passé et le destin du Congo». Né le 10 avril 1971, à Brazzaville, Juste Désiré Mondélé est diplômé en sciences politiques et titulaire d’un D.e.s.s de gestion obtenu en France. C’est son deuxième ouvrage, après «Enjeux et perspectives: diversification économique au Congo-Brazzaville», paru en janvier 2018, aux Editions Jean Picollec.

Joseph MWISI NKENI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici