L’As Otohô, le représentant congolais à la Ligue des champions de la Caf (Confédération africaine de football) a quitté Brazzaville, le mercredi 7 septembre 2022, pour Cape-Town, en Afrique du Sud, où le club congolais va faire, samedi 10 septembre, sa première sortie pour le match aller en tour préliminaire de la Ligue des champions, face à l’équipe sud-africaine de Cape-Town city.

N’ayant pas bénéficié d’une préparation efficiente, le nouveau coach de l’As Otohô, Julien Met, déplore le nombre de joueurs blessés, dans son effectif. «La préparation n’a pas été idéale, parce qu’on est loin de ce qu’on va affronter. Il va falloir que, rapidement, les joueurs prennent conscience de l’étape qu’on va franchir. Je suis par contre content de l’état d’esprit, de l’esprit d’écoute, du niveau tactique au sein de l’équipe. Mais, dans la qualité, il y a manque de rigueur technique. Donc, il y a des choses à corriger. Nous avons fait une préparation sans nos internationaux. Il nous a manqués six joueurs qui sont potentiellement titulaires. Par ailleurs, il y a quelques blessés. Bon, c’est le football. Il faut toujours s’adapter. Il y a deux matches. Franchement, on aura quelques actions au match aller et au match retour, on pourra récupérer. Nous avons récupéré nos internationaux. Ils sont quasiment tous titulaires. En tout cas, s’ils sont à cent-pour-cent en forme. On attend d’eux, après la qualification de l’équipe nationale, qu’ils apportent leur expérience. C’est ça l’intégration des internationaux. Donc, il va falloir qu’ils fassent du rattrapage avant le match. Tout ce que les autres ont fait en termes de principe de jeu, de travail tactique, il faudra que les internationaux rattrapent ça avant le match. J’ai étudié mon adversaire, je le connais par cœur. Je l’ai montré aux joueurs, toute cette semaine, en séance vidéo, pour qu’ils puissent savoir comment les jouer. Ce match va se jouer par les détails, en termes de jeu. Nous savons comment on va jouer», a-t-il déclaré.
Julien Met a aussi évoqué ses objectifs, en ces termes: «Mon objectif, c’est de faire le doublé, coupe-championnat, parce que l’As Otohô ne l’a jamais fait. J’aimerais faire une saison invaincue dans le championnat et sur le plan continental, être dans les groupes, ce serait idéal. Mais, je sais que c’est très difficile, parce qu’on a un adversaire qui est quand même costaud, Cape-Town city. Et puis, nous sommes diminués en termes d’effectif, à cause des blessés. Mais, c’est mon objectif. De toute façon, je dois tout faire, pour y arriver. C’est clair: on n’est pas résigné. En tout cas, moi pas du tout».
Agé de 41 ans, Julien Met, de nationalité française, est arrivé au poste d’entraîneur de l’As Otohô, le 20 août dernier. Il connaît bien le football congolais, pour avoir entraîné le Fc Tongo du défunt président Didier Elongo et l’équipe U17 de l’As Otohô. Le technicien français a dirigé aussi l’équipe nationale de Djibouti.

Luze Ernest BAKALA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici