La Fédération congolaise de kurash, sortie d’une très grande et douloureuse épreuve avec la disparition de son président-fondateur, Francis Angat Guyé, se remet petit-à-petit en forme. Elle a procédé, le dimanche 21 novembre 2021, à Brazzaville, au renouvellement des instances de la Ligue départementale de Brazzaville. Désormais, cette ligue a un nouveau président, Luc Ambia, qui remplace Brice Bopembé. L’élection des membres du bureau exécutif de la ligue a eu lieu au cours de l’assemblée générale élective dirigée par Mme Françoise Olonghot Obba, représentant le directeur départemental des sports de Brazzaville, en présence du président de la Fédération congolaise de kurash, Martial Ngoka Mandet.

C’est à l’unanimité que Luc Ambia a été porté à la tête de la Ligue départementale de kurash de Brazzaville.
Conscient du travail qui l’attend, il a déclaré ce qui suit: «Je voudrais commencer par remercier la direction départementale des sports pour les efforts consentis et le soutien jusque-là dans l’accompagnement du kurash. Je voudrais aussi rendre hommage à maître Angat Guyé qui n’avait cessé de fournir des efforts pour l’épanouissement du kurash au niveau de Brazzaville, du Congo ainsi que dans notre sous-région où il était le président, et partout ailleurs. Je remercie le bureau sortant pour les efforts consentis tout ce qu’ils ont rencontré comme difficultés. Nous allons essayer de prendre le relai, pour que notre discipline soit développée dans notre pays. Le défi est énorme. On dit que vous ne pouvez pas être accompagnés, si vous êtes assis. Nous allons nous lever. Avec la bénédiction de la fédération, de la direction départementale des sports ainsi que des braves kurashistes, nous allons relever le défi», a-t-il indiqué.
Pour sa part, Mme Françoise Olonghot Obba, représentant le directeur départemental des sports de Brazzaville, a exprimé sa préoccupation sur la situation du kurash, en raison de l’attachement et l’importance qu’accordait le président Guyé sur la recherche des solutions aux problèmes de la discipline. «Il est parti, il ne reviendra plus! A nous de porter son nom, quand on est sur un tatami de penser Francis Guyé. Nous voici arrivés à la fin de nos travaux de l’assemblée générale élective où un nouveau bureau vient d’être mis en place, afin de conduire le kurash dans notre belle ville- capitale, conduire les destinées de la discipline. Grande est notre joie pour la qualité des travaux qui ont prévalu dans cette salle, l’esprit de camaraderie observé conduisant à la réussite de votre assemblée. Veuillez trouver ici nos remerciements. Au nouveau bureau, je vous demande de vous mettre résolument au travail, pour développer la discipline», a-t-elle annoncé, avant de clore les travaux.
De son côté, maître Martial Ngoka Mandet, président de la Fédération congolaise de kurash, a félicité les conseillers qui ont fait montre de sagesse durant les travaux et les a exhortés à travailler à l’unisson, tenant compte des statuts et règlements de la ligue.
Il a ensuite lancé la saison sportive 2021-2022 dont on estime que la moisson sera abondante.

Luze Ernest BAKALA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici