Deuxièmes jeux africains du sport de travail

Hugues Ngouélondélé favorable à la tenue des compétitions à Brazzaville

Hugues Ngouélondélé, ministre de la jeunesse et des sports, de l’éducation civique, de la formation qualifiante et de l’emploi, s’est montré favorable à la tenue des Deuxièmes jeux africains du sport de travail, à Brazzaville, en 2024. C’est ce qu’il a fait savoir au président de l’Osta (Organisation du sport africain et travailliste amateur), le Dr Evelet Malik Atour, de nationalité camerounaise, qu’il a reçu en audience, mardi 20 décembre 2022, à son cabinet de travail, à Brazzaville.

A la tête d’une délégation de l’Osta, le Dr Evelet Malik Atour est venu solliciter l’accord du gouvernement congolais, pour l’organisation des Deuxièmes jeux africains du sport de travail, prévus en 2024. Les Premiers jeux africains du sport de travail s’étaient tenus en décembre 2018 à Alger, avec la participation de huit pays, dont le Congo. «Le Congo occupe une position de leadership au niveau continental. A cet effet, il a été choisi au cours notre assemblée générale, pour abriter les Deuxièmes jeux africains des travailleurs en 2024», a-t-il déclaré au sortir de l’audience.

Le Dr Evelet Malik Atour devant le ministre Hugues Ngouélondélé.
Le Dr Evelet Malik Atour devant le ministre Hugues Ngouélondélé.

Selon lui, le ministre Hugues Ngouélondélé s’est montré attentif à cette sollicitation et lui a demandé de faire parvenir le cahier de charge relatif à l’organisation de ces jeux, pour être inséré au budget de l’Etat exercice 2024. Ce cahier de charge servira de support pour plaider en faveur du choix du Congo, auprès du gouvernement. Par ailleurs, le Dr Evelet Malik Atour a procédé à la remise d’une décoration au général Serge Oboa, pour la brillante participation de son équipe féminine de handball, aux Premiers jeux africains du sport de travail.

Le Dr Evelet Malik Atour, président de l'Osta.
Le Dr Evelet Malik Atour, président de l’Osta.

«Cette visite de travail à Brazzaville avait un double intérêt: celui d’honorer un fils du Congo, particulièrement méritant, qui va recevoir sa décoration, le directeur général de la sécurité présidentielle, dont l’équipe s’est affichée au firmament du handball africain. Mais, il y a un enjeu encore qui mérite cette attention de la part des autorités congolaises, déjà, c’est celle de garantir que cette équipe puisse participer aux Deuxièmes jeux africains du sport de travail, et de maintenir que d’autres équipes aient l’occasion de participer et de conquérir des titres. Car, le Congo occupe une position de leadership, de premier plan, au niveau continental. En 2024, le Congo a été choisi pour abriter les Deuxièmes jeux africains des travailleurs», a-t-il indiqué.

Luze Ernest BAKALA