Le Cabinet Afrique R.s.e étend son expérience dans le Bassin   du Congo

Basé en France et présent au Cameroun et au Gabon, le Cabinet international d’expertise Afrique R.s.e (Responsabilité sociétale des entreprises), spécialisé sur l’économie durable, s’est implanté au Congo où il entend accompagner les acteurs publics et privés dans leurs stratégies de responsabilité sociale et d’investissement à impacts positifs dans le contexte africain. C’est sa directrice associée, Bel Lauretta Tene Pambou Dinana, qui l’a déclaré début mai 2022, à Brazzaville, au cours d’une conférence de presse qu’elle a donnée au siège de l’Unicongo.

Mme Bel Lauretta Tene Pambou Dinana, directrice associée du Cabinet Afrique R.s.e.
Mme Bel Lauretta Tene Pambou Dinana, directrice associée du Cabinet Afrique R.s.e.

Créé en 2011 en France par Thierry Tene Mangoua et intégré dans une dynamique de promotion de l’économie durable dans le contexte africain, le Cabinet international d’expertise Afrique R.s.e détient un large éventail de compétences justifiant sa grande expérience dans plusieurs pays africains, européens et auprès de nombreuses institutions tant publiques que privées. Il apporte des solutions entre autres, dans la conception et la mise en place de stratégies R.s.e (Responsabilité sociétale des entreprises), la formation et le renforcement des capacités sur la R.s.e, le renforcement des capacités, d’études et conseils, de conférences et de forums, l’évaluation des émissions des gaz à effet de serre grâce à l’outil blanc carbone.

De même, il fait la conception et la mise en place de stratégies d’éco-communication, de communication R.s.e et de communication responsable. Il est également spécialisé dans la levée des fonds carbone, I.s.r et d’impacts et dans l’accompagnement, l’élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques de R.s.e et de management anti-corruption.

Depuis plus d’une décennie, le Cabinet Afrique R.s.e s’est déployé dans de nombreux pays et conseillent plusieurs gouvernements en matière d’objectifs du développement durable. Au nombre de ses références, l’on note la mise en place du baromètre R.s.e O.d.d (Objectif de développement durable) Afrique, qui prend en compte plusieurs paramètres, notamment l’état des lieux sur la politique R.s.e, l’alignement de la politique du pays sur les O.d.d,  la place des O.d.d dans la stratégie des entreprises et l’analyse de la féminisation et de la gouvernance des entreprises et administrations.

Actuellement, il s’emploie à réaliser une étude sur la manière d’intégrer les règles de la R.s.e dans le droit Ohada.

A terme, cette étude prévoit l’extension du traité fondateur de l’Ohada à travers l’inclusion des règles relatives à la R.s.e dans ce traité et d’intégrer des règlementations relatives à la R.s.e dans plusieurs lois uniformes existantes.

Par ailleurs, le Cabinet R.s.e a créé et anime le réseau O.d.d Afrique qui compte plus de 120 membres, avec 20 pays représentés. Ce réseau a déjà tenu sept webinaires depuis le début de l’année 2022. «Nous sommes présents, ici, au Congo pour accompagner les entreprises, pourquoi pas accompagner aussi le gouvernement. Nous nous sommes dits : l’Afrique, c’est le continent d’aujourd’hui. Il y a beaucoup plus d’opportunités. Et cette Afrique doit être une Afrique qualitative et non seulement quantitative. Et quand on dit Afrique qualitative, c’est aussi des entreprises de qualité, des entreprises engagées sur la R.s.e», a déclaré sa directrice associée pendant la conférence de presse. Aux entreprises de saisir l’opportunité de la présence de ce cabinet au Congo pour renforcer leurs stratégies R.s.e.

Urbain NZABANI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici