Nous voici en 2023, année du 21ème siècle! C’est une chance pour nous de voir cette nouvelle année. Beaucoup de nos compatriotes, des parents chers, des êtres aimés, nous ont quittés au cours de l’année 2022 et n’ont donc pas eu la chance de voir cette nouvelle année. D’autres, malades, n’ont pas pu vibrer de joie avec nous. Ainsi va l’humanité!
Durant la nuit de la Saint-Sylvestre, comme de coutume, l’ambiance était à son comble, pour saluer la nouvelle année. D’une ville à l’autre dans le monde, des cérémonies grandioses, avec jeux de lumière et feux d’artifice, ont été organisées. Cris de joie, coups de gong, sonneries diverses, chansons entonnées en chœur, etc, ont marqué les premières minutes du premier jour de l’an. Pour cause de crise probablement, nos municipalités n’ont pas organisé ce genre d’évènements populaires. Mais, la joie était là d’avoir accompli le temps d’une année et de pouvoir entamer un nouveau chrono annuel. Les vœux les plus ardents ont été échangés. Les fêtards que nous étions tous ou presque, se sont épuisés à la jouissance du moment particulier que nous avons traversé.
Et, comme de coutume aussi, chaque année qui arrive apporte son lot de promesses. A chacun de savoir bien fixer ses objectifs, rechercher les moyens pour les atteindre et persévérer à les mettre en œuvre. Car, à la fin ou à l’heure du bilan, la désillusion est souvent grande. Enfin, avec la nouvelle année, chacun a fait son bilan et pris la résolution de mieux faire, pour aller de l’avant. Bonne année à tous!

L’HORIZON AFRICAIN