Sélectionner une page

Journée nationale du sport : Pour un sport sans risque, en cette période de pandémie de covid-19

Journée nationale du sport : Pour un sport sans risque, en cette période de pandémie de covid-19

Le ministre des sports et de l’éducation physique, Hugues Ngouélondélé, a fait une allocution, vendredi 24 juillet 2020, à son cabinet de travail à Brazzaville, à l’occasion de la journée nationale du sport, célébrée le dimanche 26 juillet, sous le thème: «Mobilisons-nous pour un sport sans risque, en cette période de pandémie de covid-19».

Le ministre Hugues Ngouélondélé a saisi cette opportunité pour appeler les sportifs et les amateurs de sports au respect strict des mesures barrières pour que le que le sport, qui est «un facteur de bien-être et de cohésion sociale», ne devienne jamais la cause de propagation de la maladie. C’était pour lui le moment d’arrêter le non-respect de la distanciation physique qu’on a remarqué, parmi ceux qui pratiquent la marche.

D’un ton solennel, le ministre Ngouélondélé a saisi l’opportunité de la célébration de la journée nationale du sport, pour rappeler la valeur et les vertus de la pratique du sport par tout un chacun. «Le sport est un facteur de bien-être et de cohésion sociale. Il est prouvé que la pratique régulière d’une activité physique renforce notre organisme, réduit les risques de nombreuses maladies et améliore notre mental. En effet, plusieurs études scientifiques ont montré que bouger régulièrement réduit le risque de développer un diabète ou des maladies cardiovasculaires, prévient certains cancers, fortifie les os, renforce les muscles, augmente les capacités respiratoires et aide à éviter l’excès de poids», a-t-il indiqué.
En ces temps de pandémie de covid-19, qui bouleverse la vie sociale, en raison des mesures d’hygiène à respecter pour freiner l’évolution de cette maladie au sein de la société, le patron du sport congolais a interpellé ses compatriotes sportifs sur l’impérieuse nécessité de respecter les mesures barrières en vigueur dans le pays. «Depuis le mois de mars, notre pays est confronté à la pandémie de covid-19, avec toutes les conséquences sur les plans sanitaire, économique et social, mettant ainsi notre pays à une rude épreuve. Afin de réduire les risques de contamination et de propagation du virus, de nombreuses mesures ont été prises par Son Excellence Monsieur Denis Sassou-Nguesso, Président de la République, Chef de l’Etat, et mises en application par le gouvernement. La pratique du sport avait ainsi été interdite sur l’ensemble du territoire national et les stades et autres équipements sportifs fermés», a-t-il signifié.
A la place, en période de confinement, le Ministère des sports et de l’éducation physique a proposé aux populations de nombreuses séquences de sports à domicile, sur la chaîne de télévision nationale, Télé-Congo. Le ministre Ngouélondélé a martelé qu’«en cette période où la pandémie de covid-19 sévit encore, le gouvernement de la République ne cesse de nous interpeller, tous, au respect des mesures barrières. C’est pour cette raison que cette année, nous avons placé la journée nationale du sport, sous le thème: Mobilisons-nous pour un sport sans risque en cette période de pandémie de covid-19».
Il a, ensuite, rappelé que «la pratique des sports collectifs demeure interdite. Seule, la pratique des sports individuels est autorisée, dans l’application stricte des mesures barrière, des règles de distanciation physique avec port obligatoire de masque. Les rassemblements, à cet effet, ne doivent pas dépasser 50 personnes, car la santé est notre bien le plus précieux. Préservons-nous, afin que le sport, facteur de bien-être, ne soit pas un facteur de propagation et de contamination de la covid-19». Il ne reste qu’aux sportifs de respecter les consignes données par le patron du sport congolais.
Instituée le 9 décembre 2005 par décret n°2005-650, dont l’objet est de vulgariser la pratique du sport, la journée nationale du sport est doublée, dans notre pays, des journées nationales de la marche sportive, qui se pratique le deuxième et le quatrième dimanche de chaque mois, pour des raisons de santé. Ces journées nationales de la marche sportive sont instituées par le décret n°2019-33 du 7 février 2019.

Luze Ernest
BAKALA

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

heure locale

25 octobre 2020, 01: 11

L’editorial de la redaction

L’ÉDUCATION, LA FORCE ET LA QUALITÉ DE LA SOCIÉTÉ!

Ainsi donc, les élèves congolais ont renoué avec le chemin de l’école depuis le lundi 12 octobre. Après pratiquement six mois et demi d’inactivités (du 1er avril au 11 octobre) dus à la suspension des cours pour cause de pandémie de covid-19. Et la rentrée scolaire intervient sur fond de crise sanitaire, puisque le pays continue de faire face à la pandémie. Avec tout ce que cela induit de conséquences impactant la vie scolaire. Le ministre en charge de l’enseignement en a d’ailleurs informé l’opinion nationale.

Lire la suite

Je m’abonne à la newsletter de l’horizon africain

Votre Publicité

Archives

Statistiques de notre site

  • 1
  • 18
  • 1 628
  • 3 801
  • 488
  • 579
  • 18 octobre 2020

Votre météo

booked.net