Sélectionner une page

Josué Mihambou, député élu dans la circonscription unique de Loumo «J’accompagnerai le nouveau sous-préfet dans la réalisation de ses missions»

Josué Mihambou, député élu dans la circonscription unique de Loumo «J’accompagnerai le nouveau sous-préfet dans la réalisation de ses missions»

En marge de l’intronisation d’Emile Franck Niama, le nouveau sous-préfet du District de Loumo (Département du Pool), nous nous sommes entretenu avec le député Josué Mihambou, pour recueillir son sentiment en ce moment particulier où les administrés de la localité, les chefs de villages et la population sont venus partager la joie du nouveau sous-préfet qui a été installé dans ses fonctions, par le préfet Georges Kilébé. Interview.

* Honorable, le nouveau sous-préfet vient de prononcer un discours de circonstance fort, en mettant l’accent notamment sur la lutte contre les antivaleurs. Il a appelé ses administrés à la rigueur, à la discipline et au travail. Votre commentaire en tant qu’élu de la circonscription?
** Merci Monsieur le journaliste! Oui, le nouveau sous-préfet vient de prononcer un message très fort. Il faut dire que c’est le relais du message du Chef de l’Etat. En ma qualité de député, nous allons l’accompagner, pour qu’il réussisse dans sa mission. Il a besoin de notre appui et nous appelons pour cela, la population à lui rendre la tâche facile. Les antivaleurs se manifestent partout et les autorités au niveau national les dénoncent, puisque là où il y a des hommes, l’indiscipline ne manque pas. Et le sous-préfet de Loumo a bien fait de lancer les couleurs, pour inviter la population à se conformer à la loi. Chacun, dans le district, sait déjà à quoi s’en tenir.

* Pensez-vous que la population va se conformer?
** Le sous-préfet est le chef de la localité. Je dis bien que nous allons le soutenir dans la réalisation de ses missions. Le message est fort, puisque même le préfet l’a félicité pour cela. Maintenant, en ma qualité de député, je vais m’impliquer, pour que les populations de la circonscription unique de Loumo puissent obéir à cette directive. Elle est la règle qui rythmera le travail dans notre district, car elle nous met en phase avec les grandes orientations du Président de la République.

Propos recueillis par Chrysostome
FOUCK ZONZEKA

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

heure locale

23 octobre 2020, 03: 24

L’editorial de la redaction

L’ÉDUCATION, LA FORCE ET LA QUALITÉ DE LA SOCIÉTÉ!

Ainsi donc, les élèves congolais ont renoué avec le chemin de l’école depuis le lundi 12 octobre. Après pratiquement six mois et demi d’inactivités (du 1er avril au 11 octobre) dus à la suspension des cours pour cause de pandémie de covid-19. Et la rentrée scolaire intervient sur fond de crise sanitaire, puisque le pays continue de faire face à la pandémie. Avec tout ce que cela induit de conséquences impactant la vie scolaire. Le ministre en charge de l’enseignement en a d’ailleurs informé l’opinion nationale.

Lire la suite

Je m’abonne à la newsletter de l’horizon africain

Votre Publicité

Archives

Statistiques de notre site

  • 4
  • 28
  • 1 640
  • 3 699
  • 463
  • 579
  • 18 octobre 2020

Votre météo

booked.net