L’esplanade de l’I.f.c (Institut français du Congo) de Brazzaville a vibré, samedi 17 septembre 2022, au rythme du slam, de la musique et de la danse urbaine, à l’occasion de la 6ème édition du Festival «Mboté Hip-hop». Après deux ans d’interruption en mode présentiel, en raison de la pandémie de covid-19, ce festival a retrouvé son public sur scène. L’édition de cette année était rehaussée de la présence de l’artiste camerounaise, Mimie, qui a presté sur le podium au même titre que d’autres artistes locaux, au grand bonheur des mélomanes.
Sous la modération de Daniel Makaya, présentateur d’émissions culturelles sur la chaîne privée de télévision D.r.t.v (Digital radio-télévision), le Festival «Mboté Hip-hop» a fait son grand retour public. L’instant était unique, avec des artistes locaux et étrangers, ainsi que ceux qui essaient de faire leurs premiers pas dans le monde du slam, de la musique et de la danse.
La première partie du festival a mis en exergue les quatre gagnants des «tremplins Mbote Hip-Hop 2022». Ils sont tour-à-tour montés sur scène, pour exhiber leur savoir faire. Il s’agit des artistes, Ice Vibes, Prince Jackson, Hyperbole et D.j F.m.
Pourtant tête d’affiche de cette sixième édition, l’artiste congolais, Sam Samouraï, créateur du concept musical «sapogang», ne s’est pas présenté à ce rendez-vous, pour des raisons professionnelles. Le jeune rappeur séjourne depuis quelque temps en France où il prépare la sortie de son prochain single intitulé «Ppox», disponible sur les plateformes de téléchargement numériques.
Signalons que chaque édition du Festival Mbote Hip-Hop est précédée de l’organisation des scènes Tremplin. Une compétition qui contribue à susciter des passions liées aux métiers de la musique urbaine, ainsi qu’à aider des jeunes artistes à faire valoir leur potentiel pour un début de carrière.

Roland KOULOUNGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici