Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Anatole Collinet Makosso, a visité, en septembre 2021 l’Hôpital général de Djiri, dans le 9ème arrondissement, à Brazzaville.
Construit dans le cadre du Projet «Santé pour tous», cet hôpital dont les travaux de construction ont été exécutés par l’entreprise brésilienne, Asperbras, est d’une capacité de 200 lits en moyenne. Accompagné du Ministre de la santé et de la population, Gilbert Mokoki, le Premier Ministre Collinet Makosso a visité les services de cet hospitalier, le premier des douze à ouvrir ses portes.

L’Hôpital général de Djiri fait partie des 12 hôpitaux généraux en construction dans les 12 départements de notre pays et qui sont l’expression de la volonté politique de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Denis Sassou-Nguesso, et son Gouvernement.
L’Hôpital général de Djiri fait partie des 12 hôpitaux généraux en construction dans les 12 départements de notre pays et qui sont l’expression de la volonté politique de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Denis Sassou-Nguesso, et son Gouvernement.

L’Hôpital général de Djiri fait partie des 12 hôpitaux généraux en construction dans les 12 départements de notre pays et qui sont l’expression de la volonté politique de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Denis Sassou-Nguesso, et son Gouvernement. Lancé, en 2014, la construction des douze hôpitaux généraux dans tous les départements du pays a connu un arrêt, faute de financement.
Pour faciliter l’accès à l’offre de santé, les travaux des hôpitaux généraux de Brazzaville et de Pointe-Noire avaient été relancés en chantiers prioritaires. L’objectif principal de la construction de ces 12 hôpitaux est de rendre disponible au plus près des populations des soins de santé spécialisés et d’urgence de qualité.
Situé au Nord de Brazzaville, dans le 9ème Arrondissement Djiri et conçu sur une superficie de 504.500 mètres-carrés, l’Hôpital général de Djiri desservira non seulement les populations de la zone Nord de Brazzaville, (Talangaï, Mikalou, Nkombo-Matari, Massengo, Djiri, Kintélé, Igné, etc), qui ne seront plus obligés d’affronter les interminables embouteillages de Mikalou et de Moukondo pour atteindre le CHU de Brazzaville. Tous les villages le long de la route du Nord, entre Brazzaville et Gamboma sont aussi soulagés par l’Hôpital général de Djiri va assurer les missions traditionnelles de tout hôpital général, à savoir:
– offrir des soins spécialisés spécifiques et d’urgence;
– contribuer à la formation professionnelle initiale et continue;
– contribuer à la recherche clinique et fondamentale;
– participer aux activités de santé publique.
A l’Hôpital général de Djiri, le malade est roi et sa devise est: «Des soins exceptionnels de qualité pour tous, sans exception». Cet objectif est sous-tendu par les valeurs suivantes qui caractérisent son personnel:
– accueil professionnel et chaleureux;
– respect de la personne;
– engagement sur la qualité des soins;
– engagement sur la sécurité des malades;
– esprit d’équipe;
– intégrité;
– respect du patrimoine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici