26.5 C
Brazzaville
sam 1 octobre 2022
spot_img
AccueilActualitéH.a.l.c (Haute autorité de lutte contre la corruption) : «Tous, mobilisons-nous contre...

H.a.l.c (Haute autorité de lutte contre la corruption) : «Tous, mobilisons-nous contre la corruption, sinon elle nous détruira»

La H.a.l.c (Haute autorité de lutte contre la corruption) a organisé, mercredi 27 juillet 2022, un carnaval de sensibilisation à la lutte contre la corruption, à travers la ville de Brazzaville. Le cortège, composé de cyclistes de la Fécocy (Fédération congolaise de cyclisme), de journalistes, d’hôtesses formées pour la circonstance, d’artistes comédiens, de musiciens et du personnel de la H.a.l.c, a sillonné les grandes artères de la ville capitale, en distribuant des prospectus intitulés: «Tous, mobilisons-nous contre la corruption, sinon elle nous détruira», qui montrent les méfaits de la corruption et invitent la population à dénoncer tout fait de corruption.

La date du 27 juillet pour l’organisation du carnaval de sensibilisation sur la lutte contre la corruption était symbolique. C’est, en effet, à cette date que les membres de la H.a.l.c, dirigée par Emmanuel Olitta Ondongo, avaient prêté serment, en 2020, devant la Cour d’appel de Brazzaville siégeant en audience solennelle.

Le cortège des  carnavaliers à travers les avenues de la ville-capitale.
Le cortège des carnavaliers à travers les avenues de la ville-capitale.

C’est à 10h45 que Germain Loubota, chef du Département prévention, sensibilisation et communication, a sollicité au président de la H.a.l.c, l’autorisation pour le démarrage du carnaval. Parti du siège de la H.a.l.c, le carnaval a marqué les arrêts suivants: Rectorat de l’Université Marien Ngouabi; Direction générale du Trésor; Direction générale de la C.n.s.s; Direction générale des impôts; Direction générale des douanes; Commandement territorial des forces de police, etc. A chaque étape, un responsable de la H.a.l.c, accompagné de deux hôtesses, s’est rendu au secrétariat de la direction générale, remettre le recueil de textes et autres documents sur la lutte contre la corruption.
Animé par l’Orchestre «Les leaders de Brazzaville» et la Troupe théâtrale, «Vision de l’aigle, dirigée par Rocky Obéya, le carnaval, qui a donc marqué le deuxième anniversaire de la H.a.l.c, avait pour objectifs, entre autres, de faire connaître la H.a.l.c et d’inciter la population, notamment certaines cibles considérées comme «corruptogènes» et fertiles à la corruption, à s’impliquer dans l’action menée par la H.a.l.c contre la corruption, dans leurs secteurs d’activités, et d’amener la population à adhérer à la lutte contre la corruption, par la dénonciation de tout fait de corruption, en appelant le numéro vert, le 1023.
«C’est votre façon la plus simple de lutter contre la corruption; votre façon d’arrêter la destruction du pays par les corrupteurs; votre façon d’arrêter le fléau de la corruption; votre manière de donner du travail à la H.a.l.c qui investiguera sur les faits de corruption. Dénoncer, c’est un droit qui vous appartient et c’est un défi qui est à votre portée», a insisté Emmanuel Ollita Ondongo.
De retour au siège de la H.a.l.c, ce dernier a félicité le comité d’organisation du carnaval et les membres de la H.a.l.c pour l’organisation de ce carnaval et les a invités «pour les années qui sont devant nous, à plus d’abnégation dans le travail, pour que vive le Congo sans corruption».

Chrysostome
FOUCK ZONZEKA

AUTRES ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

derniers articles

Commentaire