19.2 C
Brazzaville
jeu 7 juillet 2022
spot_img
AccueilActualitéGuinée-Bissau : Le Président Embalo a échappé à un coup d’Etat sanglant!

Guinée-Bissau : Le Président Embalo a échappé à un coup d’Etat sanglant!

Des tirs nourris d’armes de guerre et des détonations de lance-roquettes en plein centre-ville de la capitale Bissau, autour du Palais du gouvernement, mardi 1er février 2022, dès le début de l’après-midi ! Le Président Umaro Sissoco Embalo, un officier général en réserve de la République, élu en 2020, alors qu’il était candidat de l’opposition, s’y trouvait avec son Premier ministre et son gouvernement, pour un conseil des ministres extraordinaire.
Alors qu’en milieu d’après-midi, la rumeur s’était répandue que le Président Embalo était arrêté par les putschistes, ce dernier est apparu à 22h30 et a indiqué qu’il se trouve en sécurité et que les forces armées contrôlaient la situation. Il a expliqué s’être retrouvé «sous des tirs nourris d’armes lourdes pendant cinq heures d’horloge», dans le palais du gouvernement. Selon lui, les auteurs de cette tentative de coup d’État, «un acte très bien préparé et organisé», sont «ceux qui sont contre les décisions que j’ai prises, notamment dans la lutte contre le narcotrafic et la corruption».
L’attaque aurait fait plusieurs morts par balles. La Cedeao a fermement condamné cette tentative de coup d’Etat en Guinée-Bissau. Dans les réseaux sociaux, il y avait déjà un vent d’enthousiasme de ceux qui prédisent le balayage des régimes démocratiquement élus en Afrique de l’Ouest, en les accusant d’être les suppôts des pays occidentaux, particulièrement la France, et qui exploitent le continent.
Quoiqu’il en soit, au rythme où les Chefs d’Etat sont renversés en Afrique de l’Ouest, avec le soutien populaire, on est vivement inquiet à chaque fois que les armes crépitent dans une capitale.

Urbain NZABANI

AUTRES ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

derniers articles

Commentaire