Suivant le calendrier établi par le Premier ministre chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso, les passations de service entre les membres du gouvernement nommés et ceux ayant changé de portefeuilles ont eu lieu mardi 27 septembre 2022, dans les sièges des départements ministériels, à Brazzaville. Au total, il y a eu 11 passations de service auxquelles ont supervisés par des représentants de la Présidence de la République, de la Primature et du Secrétariat général du gouvernement.

Nous avons assisté à l’entrée en fonction de Mme Lydie Pongault, jusque-là conseillère du Chef de l’Etat, cheffe du Département culture et éducation, qui a été nommée ministre de l’industrie culturelle, touristique, artistique et des loisirs. Elle a eu deux prédécesseurs, Dieudonné Moyongo, ancien ministre de la culture et des arts, et Herméla Destinée Doukaga, ancienne ministre du tourisme et des loisirs.

Juste Désiré Mondele, Ministre délégué auprès du Ministre de l’Intérieur, de la Décentralisation et du Développement Local.
Juste Désiré Mondele, Ministre délégué auprès du Ministre de l’Intérieur, de la Décentralisation et du Développement Local.

La cérémonie était supervisée par Yves Ickonga, conseiller aux institutions du Président de la République, en présence du conseiller aux sports du Président de la République Pascal Akouala.
D’abord, c’était avec Dieudonné Mouyongo. Les deux personnalités se connaissent depuis de longues dates et ont travaillé sur des dossiers et projets concernant la culture. Lydie Pongault a hérité de plusieurs dossiers qu’elle entend poursuivre, parce que «la culture est un vaste domaine», a-t-elle fait savoir.
Avec Herméla Destinée Doukaga, devenue deuxième questeure du bureau de l’Assemblée nationale, les dossiers hérités visent l’amélioration du secteur du tourisme avec le projet lancé sur l’identification et la classification des hôtels sur toute l’étendue du territoire national. Malgré qu’elle soit partie, la ministre sortante a assuré la nouvelle ministre de sa disponibilité à collaborer sur certains dossiers qu’elle jugerait moins compréhensibles.
Lydie Pongault a assuré la presse locale sur la collaboration, mais il faut un peu de temps pour qu’elle s’imprègne des dossiers. Des artistes musiciens, écrivains venus nombreux et des parents ont assisté à cette cérémonie, souhaitant que la nouvelle ministre apporte un nouveau souffle à ce département ministériel qui en a bien besoin.

Narcisse MAVOUNGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici