24.2 C
Brazzaville
sam 3 décembre 2022
spot_img
AccueilActualitéForum pour l’unité et le rassemblement de l’U.pa.d.s : «Ne commettons plus...

Forum pour l’unité et le rassemblement de l’U.pa.d.s : «Ne commettons plus cette erreur d’abandonner le combat commun»

Créée dans les circonstances historiques issues du nouvel ordre mondial consécutif à la dislocation de l’U.r.s.s, la fin de la guerre froide et l’ouverture démocratique en Afrique, le parti du professeur Pascal Lissouba a été rattrapé par des crises tumultueuses, «qui ont profondément impacté son évolution», a reconnu, Pascal Tsaty-Mabiala, à l’ouverture du forum pour l’unité et le rassemblement, organisé du 30 avril au 1er mai 2022, au siège de l’U.pa.d.s, au quartier Diata, dans le premier arrondissement de Brazzaville. Sur 185 personnes attendues, 182 étaient présentes dont des figures de proue qui avaient quitté le parti et qui sont de retour comme Destin Arsène Tsaty-Mboungou, Martin Christian Kimpo, Jean-Pierre Dethissambou, etc. Le premier secrétaire a invité les participants à ne plus commettre «cette erreur d’abandonner le combat commun».A l’ouverture du forum pour l’unité et le rassemblement de l’U.pa.d.s, le premier secrétaire a fixé les participants et orienté les échanges. «Au cours de nos assises, nous allons nous parler sans langue de bois, mais sans non plus verser dans l’acrimonie, pour ne pas nous refermer les portes de la réconciliation. Pour ma part, j’estime que nous sommes tous venus dans cette salle de bonne foi. Par conséquent, faisons honneur à celui grâce à qui nous continuons de nous rassembler, Pascal Lissouba, et dont l’œuvre politique, intellectuelle ou simplement humaine est une invite à la modestie, à une remise en cause perpétuelle et à la sagesse», a-t-il déclaré.

Les participants à la rencontre.
Les participants à la rencontre.

«De même, il nous faut tirer les leçons de l’échec de la tentative de réunification enclenchée en 2010 par l’épouse du président du parti, Mme Jocelyne Lissouba, et dont le congrès controversé de 2013 aurait été l’aboutissement heureux», a-t-il poursuivi.
Pendant le forum, les participants ont répondu aux trois questions posées par le premier secrétaire dans son allocution d’ouverture à savoir: le parti aujourd’hui, avec quelles orientations stratégiques; le parti demain, avec quelle vision prospective; le parti aujourd’hui et demain, avec quel leadership?

Les participants à la rencontre.
Les participants à la rencontre.

Les cadres de l’U.pa.d.s se sont accordés sur l’essentiel et donner la priorité aux intérêts des militants mais aussi du peuple congolais. C’est la raison du flambeau allumé par Martin Christian Kimpo qui l’a remis à Joseph Adam Boussou-Diangou, président du C.c.u.r (Comité de conciliation pour l’unité et le rassemblement), qui, à son tour, l’a remis à Pascal Tsaty-Mabiala. L’unité et le rassemblement doivent se faire autour du principe du vivre ensemble. Pour y parvenir, les participants au forum ont formulé des propositions portant entre autres, sur l’élaboration d’un projet alternatif du parti, la révision des textes fondamentaux du parti, la formation et l’éducation des militants, la vulgarisation et la pérennisation de la pensée du Président Pascal Lissouba. «Pour illustrer la bonne foi des participants au forum, bonne foi exprimée lors du débat sur la quête d’unité et de rassemblement, le principe d’intégration dans les structures dirigeantes du parti a été consensuellement et résolument acté».
Quant à l’opérationnalisation de de cette décision, le secrétariat s’appuiera «sur le C.c.u.r dont la durée du mandat a été prolongée, pour poursuivre le rassemblement d’une part et le suivi des conclusions du forum d’autre part». Un communiqué final a été adopté.
«Aujourd’hui, nous venons d’embarquer dans ce nouveau train dont le quai est sans nul doute le prochain congrès que le Conseil national a décidé de faire tenir après les élections sénatoriales». «Notre rencontre, qui se referme comme par hasard le 1er mai, jour de la fête du travail, est effectivement, et symboliquement, une invite au travail à deux mois des échéances électorales. Travaillons tous, main dans la main, pour améliorer significativement le rayonnement du parti. Ce sera le message de notre renaissance politique vis-à-vis de l’opinion», a déclaré Pascal Tsaty-Mabiala dans son mot de clôture.
«Pour nos frères et sœurs qui tardent encore à prendre ce train de l’unité et du rassemblement, nous ne le dirons jamais assez: ils ont toujours leur place, toute leur place au sein du parti. Qu’ils se souviennent simplement que l’occasion est toute belle et qu’il faut la saisir», a-t-il affirmé. Pour cela, le C.c.u.r poursuivra sa mission jusqu’à la tenue du congrès, a-t-il promis. Après cette première étape, il a appelé les cadres de son parti à «l’obligation de vulgariser et de prêcher» les valeurs d’unité et de rassemblement, au-delà des «divergences d’opinions qu’on peut avoir au sein du parti». «Ne commettons plus cette erreur d’abandonner le combat commun», leur a-t-il lancé. «C’est dans le respect des règles établies et dans le débat interne que nous trouvons des solutions à toute problématique quelle qu’en soit la complexité», a-t-il soutenu.

Chrysostome
FOUCK ZONZEKA

AUTRES ARTICLES

9 Commentaires

Les commentaires sont fermés.

derniers articles

Commentaire

Davidtom on Football
Joshuadrymn on
Joshuadrymn on Football