26.5 C
Brazzaville
sam 1 octobre 2022
spot_img
AccueilActualitéFondation Thabo Mbeki : Réception, Johannesburg, des archives d’Amilcar Cabral

Fondation Thabo Mbeki : Réception, Johannesburg, des archives d’Amilcar Cabral

Créée en 2010 par l’ancien Président sud-africain dont elle porte le nom, la Fondation Thabo Mbeki a mis en place un projet de construction d’une grande bibliothèque en l’honneur des acteurs africains et aussi du monde qui ont contribué à la libération de l’Afrique du joug colonial. C’est dans ce cadre que le Président de la fondation, Thabo Mbeki, a reçu les archives concernant le Président Amilcar Cabral, qui lutta pour l’indépendance de la Guinée Bissau et du Cap-Vert, deux pays sous colonisation portugaise. Selon le représentant de la Fondation Thabo Mbéki en Afrique centrale, Alain Akouala-Atipault, le Président congolais, Denis Sassou-Nguesso, est aussi retenu comme personnalité devant figurer dans cette grande bibliothèque.

Les archives d’Amilcar Cabral, constituées de photos et de documents, ont été remises au Président Thabo Mbeki, lors d’une cérémonie, lundi 29 août 2022, à Johannesburg, en Afrique du Sud, par la professeure Geri Augusto. Co-fondateur, en 1956, du P.a.i.g.c (Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et des Îles du Cap-Vert), qui fut d’abord un mouvement clandestin de lutte contre le colonisateur, Amilcar Cabral est une grande figure de la lutte pour la libération de l’Afrique du joug colonial.

Le Président Thabo Mbeki et la professeure Geri Augusto.
Le Président Thabo Mbeki et la professeure Geri Augusto.

La remise d’une partie de ses archives prouve que le projet de construction d’un «Centre présidentiel Thabo Mbeki», doté une grande bibliothèque qui réunira les publications, livres, discours, écrits, documents, photos et supports audiovisuels des dignes filles et fils d’Afrique, dont les contributions furent décisives au cours des luttes de libération contre le colonialisme et l’apartheid, est en bonne voie.
Le Président congolais, Denis Sassou-Nguesso est aussi concerné par ce projet pour le rôle qu’il a joué en faveur des indépendances des pays d’Afrique australe et pour son apport dans la lutte contre l’apartheid, avec la création du Fonds Africa, afin de soutenir les pays de la Ligne de front. Ainsi, ses archives sont aussi attendues à cette bibliothèque et on espère que le gouvernement fera de son mieux pour ne pas manquer cette opportunité historique.

Jean-Claude DIATOU

AUTRES ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

derniers articles

Commentaire