La ville de Dolisie, chef-lieu du Département du Niari, s’apprête à vibrer aux rythmes de la deuxième édition du Festival Dol’En scène, la biennale des petites formes théâtrales, organisée par l’Espace Tiné. Initialement prévue en 2020 et 2021, cette deuxième édition a été reportée, à cause de la pandémie de covid-19. Prélude à cet événement qui se tient désormais du 18 au 24 juin 2022, Fortuné Abdon Koumbha, dit Kaf, directeur du festival et responsable de l’Espace Tiné, a animé une conférence de presse, mardi 3 mai dernier, à l’I.f.c (Institut français du Congo) de Brazzaville. Pour présenter la programmation de la deuxième édition placée sous le thème: «La place de la femme dans la création artistique contemporaine en Afrique et dans le monde».Selon Fortuné Abdon Koumbha, le thème de la deuxième édition du Festival Dol’En scène est une manière de mettre en valeur la création féminine, soit un texte écrit par une femme, soit la mise en scène assurée par elle ou encore, la distribution sur scène effectuée entièrement par des femmes. Le programme de la deuxième édition prévoit plusieurs activités autour du théâtre, du conte, de la musique et de la littérature.
Côté théâtre, il y aura, au menu: «Comme l’oiseau» de la compagnie Otep et «Guyane, mille Guyanes» de la compagnie Zoulou Yanayan (Guyane); «Au fil des pages» de la compagnie Punta Negra (France) et «Mitoro Dongo» de la compagnie Ariar Théâtre (Mayotte); «Je déteste le théâtre» de la compagnie Ngoti (Cameroun); «Variation en colère» de la troupe Attaquants théâtre et «À la guerre comme à la game boy» de Tarmac des auteurs de Kinshasa (République démocratique du Congo); «Bongolatrices» de Mapend’o Culture de Kinshasa également; «Long courrier» de la compagnie Gare aux pieds nus de Brazzaville; «Sandra» et «Rhapsodie» de l’Espace Tiné de Dolisie (Congo); etc.
En danse, la compagnie Nge ni mey se mettra en évidence, à travers «Rédemption».
Les mamans du Congo, Oupta, Liz Babindamana, La Pie d’or et Cilia Jules feront parade de leurs talents musicaux.
Sont également prévus: des moments d’échanges et de partage; des séances de lecture de textes d’autrices et auteurs contemporains, ainsi que deux ateliers de formation en mise en scène et en écriture animées par le Burkinabé Hassane Kouyaté, invité d’honneur et directeur du Festival Les francophonies, des écritures à la scène-Limoges, et par la Martiniquaise Gaël Octavia.
Abdon Fortuné Koumbha a saisi cette opportunité pour inviter les Congolais à participer au festival dont il est le géniteur et qui s’inscrit, aujourd’hui, sur la liste des manifestations qui entendent contribuer au développement de la culture et des arts à Dolisie et dans le Département du Niari. Après Dolisie, en partenariat avec l’Espace Tiné, l’I.f.c de Brazzaville accueillera, du 24 au 29 juin, trois spectacles programmés dans le cadre du festival.
Rappelons que le festival Dol’En Scène est une rencontre de comédiennes et comédiens, metteurs en scène, auteurs et techniciens de tous les continents, pour montrer au public de Dolisie ce qui se fait ailleurs en théâtre, afin de susciter des vocations. La première édition avait eu lieu en 2018.

Nana KABA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici