Le ministre de la jeunesse et des sports, de l’éducation civique, de la formation qualifiante et de l’emploi, Hugues Ngouélondélé, a félicité, mardi 20 décembre 2022, à son cabinet de travail, à Brazzaville, les deux kurashistes congolais ayant participé aux championnats d’Afrique et du monde où ils ont décroché des médailles. C’était lors de l’audience qu’il a accordée à la délégation de la Fédération congolaise de kurash, conduite par son président, Martial Ngoka Mondet.

Le président de la Fédération congolaise de kurash a fait le point au ministre en charge des sports, des activités menées au plan international par sa fédération, entre autres, la participation des Diables-Rouges au 13ème championnat du monde de kurash, qui a eu lieu du 23 au 28 novembre 2022, à Pune, en Inde.
Au cours de cette compétition, l’athlète Modeste Ama Bita Ngambou a occupé la troisième place, gagnant ainsi la médaille de bronze dans la catégorie des moins de 100 kg. Etant le premier Africain à occuper cette place au niveau mondial, il a bénéficié de la médaille d’or africaine.
Ensuite, l’athlète Urbain Péa a obtenu deux médailles, en or et en argent, lors de sa participation, au mois de mai 2022, aux championnats d’Afrique organisés à Johannesburg, en Afrique du Sud. De même, l’arbitre Guy Blanchard Ambéto a obtenu la qualification trois étoiles, le grade le plus élevé de cette distinction sportive, dans la discipline du kurash. Il a passé son examen avec succès, pendant le championnat du monde.
Le ministre Hugues Ngouélondélé a félicité ces compatriotes qui lui ont présenté, à cette occasion, leurs médailles. Il leur a promis le soutien du gouvernement, en les exhortant à se remettre résolument au travail, pour des victoires futures. Au sortir de l’audience, Martial Ngoka Mondet, président de la Fédération congolaise de kurash, satisfait de la rencontre avec le patron des sports, a remercié ce dernier pour sa sollicitude et a plaidé pour un soutien du gouvernement à la préparation et à la participation des athlètes congolais aux compétitions internationales.

L.E BAKALA