La Fécovo (Fédération congolaise de volleyball) a procédé, le mercredi 17 août 2022, au Gymnase Henri Elendé, à Brazzaville, au démarrage des championnats nationaux de la saison sportive 2021-2022. C’est la 33ème édition en seniors hommes; la 22ème édition en seniors dames; la 23ème édition en juniors hommes et la 11ème édition en cadets. Mais, pour le lancement de ces championnats, le colonel Jean-Claude Mopita, président de la Fécovo (Fédération congolaise de volleyball), n’a pas convié le public à une cérémonie d’ouverture, comme le veut la tradition, avec allocutions et défilé des joueurs. Soit! Malgré tout, les compétitions battent leur plein, montrant la vigueur du volleyball congolais.

Au total, 54 rencontres sont en train d’être jouées au cours des championnats nationaux de volleyball. Deux départements seulement y participent, au lieu de 10 comme prévus. Il s’agit de Pointe-Noire et Brazzaville, qui ont présenté au total 19 équipes qui s’affrontent pendant dix jours, pour des qualifications aux compétitions africaines des clubs. En effet, les deux premiers de chaque catégorie seront qualifiés.
Pour la journée d’ouverture, le mercredi 17 août, quatre rencontres ont eu lieu parmi lesquelles celle qui a opposé, en cadets, le Centre Jean-Claude Mopita à la D.g.s.p. Ces derniers ont remporté la rencontre par 2 sets à 0.
En seniors hommes, la D.g.s.p a pris le dessus sur le Centre Jean-Claude Mopita: 3 sets à 0. Kinda-Odzoho a surclassé le Volleyball club Espoir par 3 sets à 0. Le clou de la première journée a été la victoire d’Inter-club de Brazzaville sur l’As Gendarmerie de Pointe-Noire, sur le score de 3 sets à 0.
De ces championnats à deux départements, seul le Département de Brazzaville pourrait imposer son leadership sur Pointe-Noire, à en croire de nombreux observateurs de la discipline. Les rencontres se jouent chaque jour de 9h à 16h, au Gymnase Henri Elendé, jusqu’au dimanche 28 août 2022. Il est demandé au public de se rendre nombreux au gymnase, pour encourager les équipes.

L. E. BAKALA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici