Le ministre Bruno Jean-Richard Itoua, en sa qualité de président de la Fécoket (Fédération congolaise de basketball), a lancé, dimanche 26 décembre 2021, au Gymnase Maxime Matsima de Makélékélé, à Brazzaville, le tournoi Congo «All stars games» dans les catégories cadettes, juniors et seniors et dans les deux versions qui se tient jusqu’au 30 décembre. La cérémonie de lancement de ce tournoi a eu lieu en présence de Clors Gims Samba-Samba, représentant du ministre en charge des sports.

Au total, ils sont une quarantaine de clubs de basket venus de sept départements dont Brazzaville et Pointe-Noire, qui participent au tournoi national de basket-ball, toutes catégories confondues, dans les deux versions. Ce tournoi marque le retour des compétitions au niveau national, car depuis deux saisons, la fédération n’a pas pu organiser de compétition au niveau national. Le championnat de basket-ball est à sa troisième saison sans être organisé. C’est la conséquence de la suspension du Congo par la Fiba (Fédération internationale de basket). Le basket-ball congolais n’a survécu qu’au niveau des ligues départementales dont certaines organisent régulièrement leurs compétitions.
Pour la première fois au niveau national, une compétition est organisée, du 26 au 30 décembre. Sept ligues départementales ont répondu présentes. Il s’agit de Pointe-Noire, Bouenza, Niari, Cuvette, Cuvette-Ouest, Sangha et Brazzaville. Plus d’une quarantaine d’équipes s’affrontent pour rafler les médailles et trophées mis en compétition.
Suspendu par les instances internationales de basketball, la Fédération congolaise de basketball fait des efforts pour remédier à la situation, a dit le ministre Bruno Jean-Richard Itoua. «Le Congo all tars games va faire partie du calendrier congolais de basketball. Aujourd’hui, c’est une édition nationale qui nous sert de lancer la saison sportive. Mais demain, nous espérons que ce tournoi sera international. Nous aurons, ici, les équipes des pays voisins, les plus hautes des équipes de basketball qui viendront ici se confronter avec les autres. C’est l’occasion, pour vous, de vous mesurez aux autres, de jauger votre niveau, de vous faire remarquer. Le directeur technique national est là pour voir vos performances. Quelle que soit la situation que nous avons avec la Fiba, nous allons nous préparer à reprendre place dans le calendrier international. Je sais que cette suspension de la Fiba vous fait mal, elle nous fait mal à nous aussi. Nous allons nous battre pour obtenir son règlement par le gouvernement. Mais, entre-temps, continuons à pratiquer le basket, continuons à exceller, à nous battre pour être les meilleurs. Le jour où la suspension sera levée, eh bien, vous serez prêts et nous aussi», a-t-il indiqué.
Clors Gims Samba-Samba, représentant du ministre en charge des sports, a exhorté la fédération à respecter le calendrier des activités sportives établi par le ministère pour une bonne collaboration avant de lancer ce tournoi au grand bonheur des athlètes qui étaient en manque.

L.E.B.