La Fécoka-Ama (Fédération congolaise de karaté et arts martiaux affinitaires) dirigée par Luis Ondongo dit maître Bazaîbo, a organisé, du 24 au 25 septembre 2022, au Gymnase Maxime Matsima, dans le 2ème arrondissement de Brazzaville, la 26ème édition des championnats nationaux de karaté seniors dans les deux versions (messieurs et dames). C’était sous le patronage de Distel Mbandzoulou, le représentant du directeur général des sports, assisté de Jean-Paul Ngaloua, secrétaire général du C.n.o.s.c. (Comité national olympique et sportif congolais).

Huit départements ont répondu à l’invitation de la Fécoka-Ama, pour participer aux championnats nationaux de karaté séniors messieurs et dames. Il s’agit des départements de Pointe-Noire, Likouala, Bouenza, Pool, Plateaux, Sangha, Lékoumou et Brazzaville. Au total, 165 athlètes se sont affrontés en style katas et kumité, afin de remporter les médailles mises en jeu et se qualifier pour les championnats d’Afrique.
Au terme de cette 26ème édition des championnats nationaux de karaté, c’est le Département de Brazzaville qui est sorti premier, suivi de Pointe-Noire et talonné par la Lékoumou qui a décroché la troisième place.

Des athlètes ayant gagné des médailles et le présidente de la fédération.
Des athlètes ayant gagné des médailles et le présidente de la fédération.

Malgré l’insuffisance des moyens financiers, la fédération a pu relever le défi d’organiser ces championnats nationaux. «Malgré les difficultés financières qui sont les nôtres, nous avons pu tenir quand même nos championnats, sans subvention de l’Etat. Je demande aux heureux gagnants de continuer à travailler, car les championnats d’Afrique et du monde sont à l’horizon. Il faudra ramener des médailles. Grand merci aux arbitres qui ont fait un travail élogieux au cours de ces championnats. Le rendez-vous est pris pour l’année prochaine, s’il plait à Dieu», a indiqué Luis Ondongo, dit maître Bazaïb, président de la Fécokama. Il a rendu hommage à la Commission d’organisation qui a été à la hauteur des compétions internationales, vu le décor et le comportement des athlètes sur le tatami.
Pour Distel Mbandzoulou le représentant du directeur général des sports, l’organisation de ces championnats nationaux de karaté a été une réussite. Au nom du directeur général des sports, il a félicité le président de la fédération et son staff, pour la bonne organisation de cette compétition. Il a exhorté les heureux gagnants à se mettre résolument au travail, afin d’aller défendre les couleurs du Congo aux compétitions africaines et mondiales qui auront lieux d’ici peu de temps.
Il sied de signaler que la 26ème édition des championnats nationaux de karaté se sont déroulés dans un moment particulier, après la clôture de la saison sportive 2021-2022. Il a fallu donc obtenir une dérogation auprès du Ministère en charge des sports, pour les tenir, à cause de la préparation des athlètes de l’équipe nationale des Diables-Rouges aux compagnes africaines et mondiaux.

Luze Ernest BAKALA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici